•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal devient l'une des escales majeures du triathlon

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La Presse canadienne

Le Triathlon international de Montréal passera aux ligues majeures pour sa deuxième édition, puisqu'elle sera l'une des neuf épreuves inscrites au calendrier des Séries mondiales de l'Union internationale de triathlon (ITU).

L'organisation montréalaise et la fédération internationale ont convenu d'un pacte de trois ans, qui assure la présentation d'une épreuve au plus haut niveau de compétition, mis à part les Jeux olympiques, à Montréal jusqu'en 2019.

Comme l'an dernier, l'épreuve montréalaise sera présentée le premier week-end du mois d'août, soit les 5 et 6, et comportera un volet amateur et un volet professionnel. Son accession aux Séries mondiales lui garantit d'ailleurs que les 10 meilleurs triathloniens féminins et masculins participeront à l'épreuve télédiffusée en direct dans plusieurs pays.

Le président et directeur général du Triathlon international de Montréal, Patrice Brunet, a été contacté dès l'an dernier par l'ITU afin que son épreuve fasse partie des Séries mondiales. Comme Montréal était déjà dans la ligne de mire de l'ITU, l'événement de 2016 a servi de test, de toute évidence concluant.

L'ITU a particulièrement apprécié la configuration urbaine du parcours montréalais, en plein Vieux-Montréal. La fédération internationale souhaite que la plupart de ses compétitions soient maintenant disputées en plein coeur des villes organisatrices.

La jeune triathlonienne retraitée Sarah-Anne Brault, qui a pris part aux Jeux olympiques de Rio et est montée deux fois sur le podium en Coupes du monde, agira à titre de porte-parole.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Triathlon

Sports