•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dizaine de mémoires sur le projet éolien de la Dune-du-Nord

Éolienne vue en contre-plongée.

Éolienne.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement a finalement reçu une dizaine de mémoires écrits sur le projet d'implantation d'éoliennes sur la Dune-du-Nord aux Îles de la Madeleine.

Après l'étude de ces mémoires, le commissaire du BAPE déposera son rapport sur le projet au plus tard le 3 juillet. Le ministre de l'Environnement, David Heurtel, devrait par la suite annoncer rapidement sa décision sur l'érection du parc de six mégawatts (MW).

Une fois en activité, le parc éolien produira 30 % de l'énergie aux Îles, ce qui devrait prolonger la durée de vie de la centrale thermique d'une vingtaine d'années.

Le directeur de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie les Îles , Gilbert Scantland, se dit optimiste quant à la décision ministérielle, notamment en raison de son apport pour la réduction des émissions de gaz à effets de serre dans l’archipel. « On va éviter plus de 10 % des gaz à effet de serre qui sont émis par la centrale thermique de Cap-aux-Meules , donc c'est quelque chose qui est quand même important », commente M. Scantland.

La diminution représente l’équivalent de l’ensemble de la circulation des véhicules sur l’archipel, précise le directeur de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

La centrale thermique des Îles-de-la-Madeleine et l'église de La Vernière en arrière plan.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La centrale thermique des Îles-de-la-Madeleine

Photo : Luc Paradis / Radio-Canada

L'habitat floristique de la Dune-du-Nord, où sera installé le parc éolien, a été créé pour la protection du Corème de Conrad, un petit arbuste vivace, désigné espèce menacée depuis 2005.

La présence de cette plante a entraîné une réflexion aux îles sur la possibilité d’un développement éolien en harmonie avec le milieu dunaire. Ce fut une des principales questions abordées lors de la consultation du BAPE aux Îles au début du mois de mai.

Les mémoires déposés à la suite de ces rencontres sont disponibles sur le site du BAPE.

S'il est entériné par le ministre Heurtel, le projet devra être déposé à Hydro-Québec au plus tard le 10 octobre prochain par les promoteurs privés ayant répondu à l'appel d'offres de la Régie.

D'après les informations de Line Danis

Est du Québec

Environnement