•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suppression des programmes de protection des Grands Lacs : une nouvelle étape franchie

Les Grands Lacs

Les Grands Lacs

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le président Donald Trump a envoyé mardi au Congrès américain son budget officialisant son souhait d'annuler le financement des programmes de protection des Grands Lacs.

Dévoilé en mars dernier, le budget pour l'année 2018 de M. Trump prévoit notamment la suppression du fonds de 300 millions de dollars versés annuellement à l'Initiative de restauration des Grands Lacs (IRGL) qui vise en particulier à dépolluer certaines zones des Grands Lacs et à limiter la reproduction des espèces envahissantes.

Créé en 2009 par Barack Obama, ce programme a pourtant pu compter sur un fort soutien des élus démocrates et républicains depuis ses débuts.

Au cours des huit dernières années, l'IRGL a injecté 2,2 milliards de dollars américains dans la région, qui s'étend sur huit États américains et qui traverse la frontière canadienne le long de l'Ontario, pour mener différents projets environnementaux.

Des efforts ont notamment été déployés pour restaurer l'habitat faunique de la région et pour prévenir la prolifération d'algues nuisibles.

Pour Jérôme Marty, président de la Société canadienne de limnologie, cette décision est malheureuse parce que le programme a fait ses preuves.

« Quand on restaure un écosystème, on ne le restaure pas en une année. Annuler ce qui est en cours aujourd'hui, c'est un peu annuler ce qui commence à porter fruit », souligne le chercheur.

Il estime que les ordres de gouvernement canadiens et les états américains fassent front commun contre cette décision.

Dans un communiqué, l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, une coalition de 130 maires canadiens et américains, a exprimé son insatisfaction face à cette décision. L'organisme indique par ailleurs qu'il entend faire pression sur le Congrès américain afin de rétablir le financement du programme par le biais de sénateurs et représentants membres du Groupe de travail des Grands Lacs et des comités responsables du budget.

Le Congrès doit toutefois approuver le budget fédéral avant que ces coupes ne soient confirmées.

Windsor

Environnement