•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Homardier chaviré : que s'est-il passé au port de Grosse Île?

Le bateau attaché à une pelle mécanique
Le homardier a rapidement pu être récupéré. Photo: Facebook

Le Bureau de la Sécurité des Transports (BST) a dépêché deux enquêteurs pour tenter d'en savoir plus sur les circonstances du chavirement d'un homardier aux Îles-de-la-Madeleine cette fin de semaine.

Le navire Emma Joan a chaviré alors qu'il entrait au port de Grosse Île, au retour d'un voyage de pêche au homard, samedi après-midi.

Le capitaine du Emma Joan, Adam Clark et son aide-pêcheur, Alexandre Langlois, ont été rapidement secourus par les équipages des navires Lisa-Marie V et Knotty Girl, qui se trouvaient près du quai. Les membres de l'équipage sont tous sains et saufs.

Bateau chaviré frappé par une vagueLe Emma Joan était visible de la berge Photo : Facebook

Il y avait beaucoup de vent samedi, affirme le président de la Inshore Fishermen's Association, David Burke, mais il estime qu'il y a aussi un problème d'accumulation de sable mal dragué depuis des années au port de Grosse-Île, ce qui expliquerait l’accident, selon lui. Le président est convaincu que le Emma Joan a touché le fond en revenant à quai et que c'est ce qui l'a fait chavirer.

Pêches et Océans Canada affirme qu'une inspection a pourtant été faite vendredi pour vérifier la quantité de sable dans le port, qu'on l'a jugé tout à fait sécuritaire, et qu’aucun dragage n’était nécessaire.

Les employés du BST feront une évaluation de l'événement dans les prochains jours. L'organisme décidera par la suite s'il y aura une enquête plus approfondie.

Le port de Grosse ÎleLe port de pêche de Grosse Île Photo : Municipalité de Grosse Île

D’après les informations de Line Danis

Est du Québec

Justice et faits divers