•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La microbrasserie Le Caveau des Trois-Pistoles ouvre ses portes

Diego Marasco est l'un des fondateurs de la microbrasserie
Diego Marasco est l'un des fondateurs de la microbrasserie Photo: Radio-Canada

La ville de Trois-Pistoles a désormais sa microbrasserie artisanale. Le Caveau des Trois-Pistoles a ouvert ses portes cette fin de semaine, et offrira une bière au profit d'un projet communautaire, en plus de ses quatre autres productions.

Un texte de Laurence Gallant

Une soirée spéciale samedi rassemblait les contributeurs de la campagne de sociofinancement, qui a permis d'amasser plus de 17 000 dollars. Un engouement qui a surpris l’un des fondateurs de la microbrasserie, Diego Marasco.

On ne croyait pas que le monde allait s’investir autant.

Diego Marasco, cofondateur de la microbrasserie

Ces fonds permettront de brasser une bière au profit de la maison Martin Matte qui sera construite à Trois-Pistoles, une habitation adaptée aux personnes handicapées.

La bière sera disponible en microbrasserie dans les prochains mois, puis embouteillée et distribuée dans la région. Un dollar par bouteille sera remis à la cause.

Le Caveau des Trois-PistolesLe Caveau des Trois-Pistoles Photo : Radio-Canada

Les projets de nature sociale sont importants dans une MRC où on a une situation économique quand même difficile, il ne faut pas se le cacher. On veut faire notre part, on veut aider notre communauté.

Nicolas Falcimaigne, cofondateur de la microbrasserie

D'après l'un des fondateurs de la microbrasserie, Nicolas Falcimaigne, la nouvelle entreprise compte produire des bières-bénéfice pour des projets communautaires deux fois par année.

« Créer une synergie » à Trois-Pistoles

Les fondateurs du Caveau des Trois-Pistoles caressent le même rêve : celui de créer une synergie dans le secteur, en collaboration avec les autres commerces.

On pense que ce projet peut être catalyseur pour la communauté, non seulement sur le plan social, mais aussi économique et culturel.

Nicolas Falcimaigne, cofondateur de la microbrasserie

Pour ce qui est des ingrédients, Nicolas Falcimaigne et Diego Marasco espèrent pouvoir de plus en plus aller les chercher dans les alentours. La plupart des bières du Caveau sont d’ailleurs produites à partir du malt de Témiscouata-sur-le-Lac.

Le comptoir de la nouvelle microbrasserieAu comptoir du Caveau Photo : Radio-Canada / François Gagnon

« La culture de la bière devient de plus en plus intéressante, des produits très intéressants au niveau local », estime Diego Marasco.

Les entrepreneurs espèrent pouvoir faire rayonner le produit partout au Québec, tout en devant un pôle d’attraction à Trois-Pistoles.

Le monde, à la place de passer sur la 132, ils vont avoir un intérêt de plus pour entrer [à Trois-Pistoles].

Diego Marasco, cofondateur de la microbrasserie
La microbrasserieLa microbrasserie a acheté l'ancien caveau-théâtre, bâtiment qui appartenait à la Ville de Trois-Pistoles Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

La microbrasserie inaugurera officiellement sa scène le 8 juin prochain, avec l’auteure-compositrice-interprète Isabelle Charlot.

Clins d’œil historiques

Les bières nouvellement brassées à Trois-Pistoles ne manquent pas de clins d’oeil à l’ancien Caveau-théâtre de Trois-Pistoles.

Les bières brassées au Caveau des Trois-PistolesLes bières brassées au Caveau des Trois-Pistoles Photo : Radio-Canada / François Gagnon

L’une se nomme « La guerre des clochers », une « tradition pistoloise », dit Nicolas Falcimaigne, mais aussi le titre de la dernière pièce présentée avant la fermeture du lieu en 2012.

Une autre bière, la « 1959 », est produite à partir de pommes de terre, faisant référence au lieu qui servait jadis comme « caveau à patates ».

Bas-Saint-Laurent

Économie