•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Indien malcommode : une histoire insolite des Autochtones d’Amérique du Nord

« L’Indien malcommode : une histoire insolite des Autochtones d’Amérique du Nord », de Thomas King

« L’Indien malcommode : une histoire insolite des Autochtones d’Amérique du Nord », de Thomas King

Photo : Radio-Canada / Boréal

Radio-Canada

Quel livre d'ici aimeriez-vous offrir à ceux qui nous dirigent?
Découvrez Les incontournables 2017.

Le choix du public
Titre : L’Indien malcommode : une histoire insolite des Autochtones d’Amérique du Nord
Auteur : Thomas King, traduit de l'anglais (Canada) par Daniel Poliquin
Éditeur : Les éditions du Boréal, 2014

POURQUOI RECOMMANDEZ-VOUS CE LIVRE À CEUX QUI NOUS DIRIGENT?

Un essai sur les 500 années de colonialisme en Amérique du Nord et le traitement qu'on a fait, et que l'on continue de faire subir aux peuples autochtones, par la guerre, les traités, les pensionnats autochtones et la discrimination systémique. Superbe essai qui permet une réflexion sur la conquête interminable des terres et des ressources naturelles et sur l'effort visant l'extinction des peuples autochtones dans le processus. À lire par tous les Canadiens.
Lise Frigault, Edmonton (Alberta)

Essai incontournable sur l'histoire parallèle des Autochtones. Ce livre nous aide, avec humour, à comprendre à quel point la colonisation du territoire nord-américain et le génocide des Premières Nations ont été et restent encore des éléments centraux de la culture au Canada et au Québec. Il parle aussi des résistances des peuples autochtones et de leurs identités contemporaines. Thomas King est à lire pour combattre l'ignorance envers les Autochtones et aller à la racine des discriminations raciales au Canada.
Alexandra Pierre, Montréal (Québec)

Nos dirigeants devraient être informés en ce qui concerne les positions de leurs prédécesseurs et les impacts de leurs décisions non seulement pour les Autochtones, mais aussi pour les valeurs dites canadiennes. Dans la perspective de réconciliation, nos dirigeants devraient au moins avoir une connaissance sommaire de nos relations avec les Autochtones dans le passé.
Serge Gagnon, Mississauga (Ontario)

RÉSUMÉ

L’Indien malcommode est à la fois un ouvrage d’histoire et une subversion de l’histoire officielle. En somme, c’est le résultat de la réflexion personnelle et critique que Thomas King a menée depuis un demi-siècle sur ce que cela signifie d’être Indien aujourd’hui en Amérique du Nord.

Ce livre n’est pas tant une condamnation du comportement des uns ou des autres qu’une analyse suprêmement intelligente des liens complexes qu’entretiennent les Blancs et les Indiens.

EXTRAIT

Après Fort Mims, l'hécatombe d'Almo serait la deuxième en importance parmi les massacres de Blancs commis par des Indiens. Trois cents colons dans un convoi de chariots. Deux cent quatre-vingt-quinze tués. Cinq survivants seulement. Voilà une belle histoire. Le seul problème : c'est une pure invention. On se dit que quelque chose a bien dû se passer à Almo pour qu'on en parle encore : je ne sais pas, moi, une tuerie de moindre envergure ou quelque affrontement mortel dont on aurait plus tard tiré une épopée douloureuse. Non, monsieur. Non, madame. Le fait est que quelqu'un a imaginé cette histoire, qu'il l'a racontée à quelqu'un d'autre, et que dans le temps de le dire, le massacre d'Almo est devenu un événement historique.

 
 

Livres

Arts