•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un t-shirt intelligent capable de sauver des vies

Un t-shirt intelligent capable de sauver des vies
Radio-Canada

Des chercheurs de l'Université Laval ont conçu un t-shirt intelligent capable de mesurer en temps réel la fréquence respiratoire de son utilisateur.

Ce chandail hautement technologique permet notamment de diagnostiquer des maladies respiratoires et d’assurer le monitorage des patients atteints d'asthme, d'apnée du sommeil ou de maladie pulmonaire obstructive chronique, nous apprend Younes Messaddeq, chercheur à la Faculté des sciences et de génie.

Muni d'une antenne miniature en fibre optique fixée à la hauteur de la poitrine, le t-shirt compile des données qui peuvent être extrêmement utiles pour un travailleur de la santé. Il n’a pas besoin d’être relié à un fil ou des électrodes, contrairement aux appareils de monitorage traditionnels.

« C’est une antenne, tout simplement, qui envoie le signal, explique Messaddeq. Lorsqu’il y a un mouvement du volume [de la cage] thoracique, on a une variation qui nous permet d’envoyer le signal sur notre ordinateur ou notre iPhone ».

Sauver des vies

Le scientifique en charge du projet pense que ce vêtement pourra éventuellement sauver des vies.

Il va nous donner un signal qui va dire : ''Telle personne, elle aura un malaise cardiaque […] et on pourra aller sauver cette personne''.

Younes Messaddeq, chercheur à la Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval

M. Messaddeq croit également que l’utilisation du t-shirt dans les hôpitaux permettrait de diminuer le temps de surveillance sur les patients les plus vulnérables, comme les personnes âgées ou les nouveau-nés.

« Est-ce que vous savez le temps qu’une infirmière passe à l’hôpital en allant à chaque minute regarder l’enfant : ''Est-ce qu’il respire, comment il respire ? ''. On veut prévenir, faire gagner du temps aux médecins et aux infirmières. »

Confortable

Malgré sa complexité, le t-shirt serait très confortable pour la personne qui le porte.

« Le vêtement est confortable et il n'entrave pas les mouvements naturels du sujet. Nos tests ont montré que les données qu'il produit sont fiables, peu importe si l'utilisateur est couché, assis, debout ou en mouvement. »

Les chercheurs de l’Université Laval ont par ailleurs soumis un t-shirt équipé d'une antenne au test de la machine à laver afin d'évaluer sa durabilité.

« Après 20 cycles de lavage, l'antenne avait résisté à l'eau et au détergent. Elle était toujours en bon état et fonctionnelle », a assuré M. Messaddeq dans un communiqué.

Les détails de cette innovation sont publiés dans le dernier numéro de la revue Sensors.

Les chercheurs espèrent rendre disponible la technologie d'ici quelques années.

Avec les informations de Nicole Germain

Québec

Santé