•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La scène musicale étouffe à Toronto, mais qu'en est-il à Hamilton?

Radio-Canada

Depuis la parution du documentaire Toronto, la nuit, l'équipe d'ICI Ontario s'est intéressée à la scène musicale underground de Hamilton. Plusieurs artistes torontois y déménagent en raison de la bulle immobilière, mais l'effet de celle-ci se fait sentir jusqu'à la ville de l'acier.

Un reportage de Natasha MacDonald-Dupuis et de Frédéric Lacelle

Le coût de la vie et le manque d'espace poussent de plus en plus d'artistes à quitter Toronto. Pour Allie Blumas, du groupe de musique électronique torontois Doomsquad, il était temps de leur emboîter le pas. Elle a troqué son petit appartement pour une maison à 2 étages située à 10 minutes du centre-ville de Hamilton.

On dit toujours qu'à Toronto parfois nos idées ne peuvent aller très loin, parce qu'elles se butent aux gratte-ciel et rebondissent vers nous

Allie Blumas, Doomsquad
Deux jeunes femmes debout sur un balcon derrière une maison au soleilAllie Blumas et sa soeur Jaclyn du groupe de musique électronique torontois Doomsquad Photo : Radio-Canada / Frédéric Lacelle

La musicienne de 26 ans, qui est également danseuse, a maintenant un petit studio dans sa résidence pour perfectionner son art. Elle paye environ le même montant pour louer cette maison que pour la location de son ancien appartement de Toronto.

« Ne vous faites pas d'illusions »

Fils d'immigrants ghanéens et aide-serveur dans un restaurant du coin, le rappeur Emay évolue sur la scène hip-hop de Hamilton depuis 10 ans.

La scène est vibrante ici. Quand des artistes viennent, de Toronto ou d'ailleurs, ils adorent ça, parce que les gens viennent et vous appuient

Emay, rappeur de Hamilton

Il conseille toutefois aux artistes torontois de ne pas se faire d'illusions. Même si le prix des loyers est moins élevé qu'à Toronto, la bulle immobilière se fait sentir jusqu'ici, prévient-il.

Deux jeunes hommes assis sur les marches d'une maison délabréeLes rappeurs Emay et L-SPEX évoluent dans la scène hip hop de Hamilton Photo : Radio-Canada / Frédéric Lacelle

D'ailleurs, le prix moyen d'une maison à Hamilton a doublé en 10 ans. Des condos et des commerces branchés émergent peu à peu dans certains quartiers autrefois ouvriers.

« Les artistes de Hamilton devront bientôt trouver des manières de survivre, comme le font déjà les artistes de Toronto », déplore-t-il.

Musique

Arts