•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de Brandon Maurice : la coroner en chef ordonne une enquête publique

Une photo de Brandon Maurice

Une photo de Brandon Maurice

Photo : Facebook/Rendons justice à Brandon

Radio-Canada

La coroner en chef, Catherine Rudel-Tessier, a ordonné vendredi la tenue d'une enquête publique à la suite de la mort de Brandon Maurice lors d'une intervention policière, à Messines, en 2015.

L'enquête, qui devrait déterminer les circonstances exactes de la mort de Brandon Maurice, alors âgé de 17 ans, a été confiée à Luc Malouin, coroner en chef adjoint, et devrait avoir lieu à l'automne 2017 dans la région de l'Outaouais, selon un communiqué du Bureau du coroner.

Des témoins devront être entendus.

À l'issue de cette enquête, des recommandations pourraient être formulées pour « une meilleure protection de la vie humaine », précise le communiqué.

Brandon Maurice a été tué par balles par un policier de la Sûreté du Québec (SQ) qui venait de le poursuivre en voiture dans un quartier résidentiel de Messines, en Haute-Gatineau, dans la nuit du 15 au 16 novembre 2015.

En février 2016, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait mené une enquête indépendante sur cette intervention mortelle.

La mort de Brandon Maurice a suscité de vives réactions parmi les proches de la victime, qui prétendent que la police a fait l'usage d'une force excessive, voire exagérée.

Ottawa-Gatineau

Forces de l'ordre