•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menaces à la bombe à Saskatoon : Amanda Totchek perd son 3e avocat

Amanda Totchek.
Amanda Totchek est en détention. Photo: Police de Saskatoon
Radio-Canada

La femme qui fait face à plus de 80 chefs d'accusation, notamment celui d'avoir proféré des menaces à la bombe par courriel, a perdu son troisième avocat.

Amanda Totchek, aussi connue sous le nom d’Alexa Emerson, 31 ans, est aussi soupçonnée d’avoir envoyé des colis contenant de la poudre blanche dans plusieurs commerces de Saskatoon en mars dernier et en novembre 2016.

Elle devait avoir une audience pour sa libération sous caution jeudi, mais son avocate a démissionné en raison d'un conflit d'intérêts.

Lisa Watson affirme avoir représenté l'un des témoins du dossier dans le passé.

Amanda Totchek restera détenue jusqu’à ce qu’elle ait un nouvel avocat.

Le premier avocat de l'accusée, Brian Pfefferle, a remis sa démission le mois dernier après avoir reçu l'un des colis suspects à son bureau.

Le deuxième avocat, Morris Bodnar, a démissionné peu de temps après son embauche, craignant que l'affaire ne dure plus longtemps que prévu.

Amanda Totchek a été arrêtée par la police de Saskatoon le 11 avril dernier.

Aucune bombe n'avait été trouvée.

Selon CBC

Saskatchewan

Procès et poursuites