•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blue Jays suspendent Kevin Pillar pour ses propos homophobes

Kevin Pillar
Kevin Pillar Photo: Getty Images / Tom Szczerbowski

Le voltigeur des Blue Jays de Toronto Kevin Pillar a été suspendu pour deux matchs par l'équipe pour avoir crié une insulte homophobe au lanceur des Braves d'Atlanta Jason Motte.

Le directeur général Ross Atkins a confirmé l'information lors d'un point de presse tenu quelques heures avant la quatrième et dernière rencontre de la série aller-retour entre les deux équipes, jeudi soir, au SunTrust Park.

Pillar n'est peut-être pas au bout de ses peines puisque le baseball majeur a lui aussi ouvert une enquête au sujet des propos homophobes qu'il a tenus au cours d'un match houleux face aux Braves d'Atlanta, mercredi.

Pillar a été retiré sur élan pour mettre fin à la septième manche. Il prétend que Motte a effectué trop rapidement son tir et lui a crié quelque chose. Les reprises télé semblent montrer que Pillar a alors utilisé une insulte homophobe.

« Nous avons ouvert une enquête dans cette affaire », a déclaré le porte-parole des ligues majeures Michael Teevan par courriel, jeudi.

En milieu d'après-midi jeudi, Pillar avait lui-même publié sur Twitter un communiqué dans lequel il s'est excusé.

« Hier soir, j'ai tenu des propos inappropriés envers le lanceur des Braves Jason Motte. En faisant cela, j'ai perpétué l'utilisation d'un mot qui n'a pas sa place dans le baseball, dans le sport en général et dans la société d'aujourd'hui, pouvait-on lire. Je suis complètement et totalement embarrassé et je me sens très mal d'avoir mis mes coéquipiers et l'organisation des Blue Jays dans cette position. Je me suis excusé personnellement à Jason Motte, et je dois aussi le faire envers l'organisation des Braves, leurs partisans et, surtout, la communauté LGBTQ pour le manque de respect dont j'ai fait preuve hier. Ça ne représente pas qui je suis et j'utiliserai cette occasion afin de m'améliorer en tant que personne. »

 

Après la rencontre, Pillar a affirmé aux reporters qu'il avait réagi impulsivement, ajoutant qu'il s'agissait d'une réaction « immature et stupide ».

Ce n'est pas la première fois qu'un joueur des Jays est suspendu pour avoir crié une insulte homophobe. En 2012, l'ex-joueur d'arrêt-court des Blue Jays Yunel Escobar avait écopé trois matchs de suspension de l'équipe après avoir disputé une partie au complet en portant une insulte homophobe écrite en espagnol sur les marques noires sous ses yeux.

Les Braves ont gagné les trois premiers matchs de la série, dominant les Blue Jays 27-15 au chapitre des points marqués. Les bancs se sont vidés après cet incident, mais aucun coup n'a été échangé.

La tension ne s'est pas estompée par la suite. Après que Jose Bautista a frappé un circuit en huitième et célébré de façon excessive au goût des Braves, les joueurs des équipes se sont de nouveau échangé des propos aigres-doux sur le terrain.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Baseball