•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Cette photo d'Emmanuel Macron à genoux devant Angela Merkel est un montage

Montage photo montrant Emmanuel Macron devant Angela Merkel.

Montage photo montrant Emmanuel Macron devant Angela Merkel.

Photo : Twitter / Photo originale: Emmanuel Macron

Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

CHRONIQUE - Depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la Ve République française, le 7 mai dernier, plusieurs internautes l'accusent d'être assujetti à la chancelière allemande, Angela Merkel. Une photo qui prouve supposément cet aspect de leur relation est en fait un photomontage.

On peut écrire des articles, aiguiser ses arguments ou produire des documentaires, mais rien ne frappe l'imaginaire comme une bonne photo. En un cliché, les photojournalistes arrivent souvent à raconter une histoire de manière beaucoup plus efficace qu'un texte ne pourrait le faire.

C'est pourquoi les photos sont un des champs de bataille les plus durement contestés de la guerre contre la désinformation. Il est beaucoup trop facile de prendre une photo hors contexte et de détourner son sens – et ça, c'est quand on ne fait pas un photomontage éhonté.

Depuis quelque temps, une photo circule dans plusieurs cercles anti-Macron sur le Web, où on voit ce dernier à genoux devant la chancelière allemande. Le site canadien The Rebel l'a d'ailleurs partagée au lendemain de l'élection.

 

« Félicitations à Angela Merkel, la nouvelle présidente de la France. La France a une femme comme président, après tout », peut-on lire.

C'est quoi, The Rebel?

- The Rebel est un site d'informations alternatives canadien, fondé en 2015 par l'ancien chroniqueur du Sun News Network, Ezra Levant.

- Le site se veut une réponse au discours médiatique ambiant, qui ne donnerait pas assez d'espace aux idées de droite, selon ses fondateurs.

- The Rebel a soulevé plusieurs polémiques, notamment par une vidéo diffusée en mars 2017 et intitulée 10 choses que je déteste à propos des juifs. Le titre a été changé depuis.

Or, il est assez facile de prouver que l'image est un photomontage. Voici la photo originale, partagée sur le compte Twitter officiel de M. Macron le 16 mars 2017, lors de sa rencontre avec Mme Merkel.

 

Certains diront : « Bon, quand cette photo a été prise, il était assis, puis il s'est mis à genoux devant elle et on a pris une deuxième photo ».

Par contre, lorsqu'on superpose les deux images, le photomontage devient assez évident. J'ai fait un petit GIF animé pour vous le démontrer :

Image animée où nous comparons une vraie image d'une rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel et un photomontage où on voit M. Macron à genoux devant elle. Les deux images sont identiques, sauf qu'on a découpé M. Macron et on l'a placé devant Mme Merkel. De plus, la personne qui a fait le montage a laissé une grosse erreur de manipulation. Il est évident qu'il s'agit d'une fausse image.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Image animée où nous comparons une vraie image d'une rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel et un photomontage où on voit M. Macron à genoux devant elle.

Photo : Twitter / Emmanuel Macron

Il est absolument impossible que M. Macron ait pu se téléporter devant Mme Merkel sans que le corps de celle-ci bouge d'un millimètre. Rien d'autre ne bouge dans l'image, à part la tête de Mme Merkel et le haut du corps de M. Macron. De plus, leurs visages sont identiques. Le reflet de M. Macron apparaît aussi dans la table à café.

Si ce n'était pas assez, la personne qui a fait le montage s'est lassée de son travail avant de le terminer et a laissé un gros artéfact lorsqu'est venu le temps de remplir le sofa où se trouvait M. Macron dans l'image originale. Dans sa publication Facebook, The Rebel s'est assuré de recadrer l'image pour qu'on ne voie pas le défaut (bien sûr).

Le reste était pourtant si bien fait!

Somme toute, un beau 9/10 pour le montage! Je vois rarement des retouches mieux faites (ce qui veut dire que les trolls s'améliorent).

En fait, ceux-ci ne semblent pas trop se soucier du fait que ce soit une fausse image. Voici un échange sur Twitter qui a eu lieu après qu'un internaute eut partagé l'image.

 

« Tu sais que c'est un "Photoshop"? » dit un utilisateur.

« Tu sais que c'est juste pour marquer un point? » répond un autre. « Trouve-toi une vie ou apprends à utiliser les réseaux sociaux », ajoute-t-il dans un autre commentaire, quand on lui demande en quoi il est acceptable de mentir pour prouver un argument.

« Apprends à utiliser les réseaux sociaux »... voilà une bonne leçon.

Une image ne vaut pas mille mots

Je le dis souvent, « une image, ce n'est pas de l'information ». Une image peut bonifier l'information qu'on a déjà, nous aider à comprendre un reportage ou injecter de l'émotion dans une histoire, mais ce n'est pas de l'information en tant que telle. Surtout quand il est si facile de nos jours de faire des montages convaincants.

Méfiez-vous des images un peu trop parfaites qui circulent sur les réseaux sociaux, surtout quand elles ne sont pas accompagnées d'un article qui explique clairement leur provenance et leur contexte.

Et, dans le doute, faites une recherche Googe images inversées! Je vous explique comment le faire ici.

Chroniques de Jeff Yates  

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !