•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un surplus budgétaire de près de 7 M$ à Gatineau en 2016

Un écran d'ordinateur montre que les vérificateurs ont approuvé les états financiers 2016 de la Ville de Gatineau.
Les états financiers 2016 de la Ville de Gatineau ont été déposés. Photo: Radio-Canada / Raphaël Tremblay

La Ville de Gatineau a terminé l'exercice budgétaire de 2016 avec un surplus net de 6,9 millions de dollars. Un surplus qui s'explique en partie par des revenus plus élevés et par un remboursement moins important de la dette de la Ville.

Il s'agit d'un excédent plus élevé que ce qui avait été prévu à la fin de 2016.

En octobre, lors de la préparation du budget 2017, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, avait indiqué que l'année 2016 se terminerait avec un surplus budgétaire de 5 à 6 millions de dollars.

Des revenus à la hausse

Lors de la présentation des états financiers vérifiés de la Ville, le directeur des finances André Barbeau a expliqué que Gatineau a reçu 2,4 millions de dollars de plus que prévu en droits de mutation en 2016 et 2,2 millions de dollars de plus que prévu en impôts fonciers, en raison de valeurs commerciales et institutionnelles plus élevées qu'anticipé.

Par ailleurs, la Ville a reçu des intérêts de 500 000 $ de plus en intérêts sur ces placements.

Un surplus comptable de près de 40 M$

Ce surplus net résulte d'un excédent aux livres beaucoup plus considérables de 39 623 millions de dollars pour l'année 2016.

En raison de cet excédent, la Ville a pu augmenter ces fonds de réserve de 18 millions de dollars par rapport à 2015.

Les Fonds de réserve s'élèvent maintenant à 120 M$ comparativement à 102 M$ en 2015.

Un nouveau fonds pour le développement économique de un million de dollars a également été créé.

Le conseiller du district de la Rivière-Blanche, Jean Lessard, a suggéré que la Ville crée un nouveau fonds de réserve en cas d'inondations.

Selon le directeur des finances, André Barbeau, la Ville a déjà des Fonds de réserve qui lui permettent d'absorber une partie des coûts supplémentaires liés aux inondations, entre autres, les travaux d'infrastructures.

Utilisation du surplus net de 6,9 M$

Du surplus net, 3 M$ iront au plan d'investissement des projets de développement. L'utilisation des 3,9 M$ restants sera discutée à l'automne, par le nouveau conseil municipal, lors des discussions budgétaires de 2018.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale