•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le débat sur la téléphonie cellulaire au Lac-Saint-Jean rebondit à l’Assemblée nationale

Alexandre Cloutier montre la pétition entouré des élus et militants dans le hall du Parlement.
La pétition a été déposée officiellement à l'Assemblée nationale. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a déposé une pétition de 2814 noms à l'Assemblée nationale mardi. Il était entouré de plusieurs élus et militants régionaux.

Un texte de Catherine Paradis

Les signataires réclament l’accès à la téléphonie cellulaire dans des endroits isolés, comme la route 155 entre Chambord et La Tuque, notamment.

La mairesse de Lac-Bouchette et préfète de la MRC Domaine-du-Roy, Ghislaine Hudon, pense que le réseau cellulaire est une question de sécurité et de développement économique.

Avec les inondations, je peux vous dire que, la semaine dernière, la Sécurité civile n’était pas capable de me joindre dans ma municipalité si j’étais sur le terrain.

Ghislaine Hudon, mairesse de Lac-Bouchette

Mme Hudon estime qu’en n’ayant pas le cellulaire, les jeunes familles ne viennent pas s’installer dans sa ville.

Mobilisation régionale

C’est le genre de situation qui a mobilisé les bénévoles et les élus au cours des dernières semaines pour recueillir des signatures en faveur d’un réseau cellulaire adéquat en région éloignée.

Internet à haute vitesse et la téléphonie cellulaire devient un besoin fondamental comme l’hydroélectricité et l’eau courante.

Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean

Dans une allocution en chambre avant la période des questions, Alexandre Cloutier a souligné le fait que les MRC se sont toutes prononcées en faveur de la téléphonie cellulaire améliorée.

« Considérant que l’absence ou la faiblesse de la couverture cellulaire freine le développement économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean et ralentit l’accès aux services d’urgence sur d’importantes distances [..] nous, soussignés, demandons au gouvernement du Québec d’assumer sa part des coûts du projet de déploiement d’Internet et de téléphonie cellulaire », a mentionné M. Cloutier.

Il a souligné qu’il en coûterait 6 millions de dollars pour ajouter 15 tours cellulaires sur l’ensemble du territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Le projet tombe comme un peu dans l’oubli et là le temps passe et on ne voit pas le jour où on aura la téléphonie cellulaire », déplore le député.

Saguenay–Lac-St-Jean

Télécommunications