•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaétan Lelièvre est exclu du caucus du Parti québécois

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, quitte le caucus du Parti québécois, le temps que l'organisation politique fasse la lumière sur les allégations d'apparence de conflit d'intérêts au moment où il était directeur général de la Ville de Gaspé.

Gaétan Lelièvre s’est présenté devant les médias en compagnie de son chef, Jean-François Lisée.

Il dit qu’il n’aurait pas dû accepter certains avantages offerts « à de nombreuses reprises » et qu'il aurait souvent refusé, a-t-il précisé.

Je me suis donc mis dans une situation d’apparence de conflit d’intérêts.

Gaétan Lelièvre, député de Gaspé

Il considère n’avoir jamais commis un geste illégal : « [j'ai] toujours géré, administré les biens publics dans l’ensemble des fonctions que j’ai occupées depuis l’âge de 20 ans avec la plus grande rigueur, mais aujourd’hui je constate qu’il aurait fallu en faire plus », a déclaré M. Lelièvre.

Il a ajouté que les éléments révélés par le Journal de Québec, selon lesquels il aurait sollicité et obtenu des avantages de la part de la firme Roche, étaient connus des enquêteurs de la commission Charbonneau.

Après discussion avec mon chef, j’accepte et je comprends la décision de suspension du caucus pour une durée indéterminée.

Gaétan Lelièvre, député de Gaspé

Gaétan Lelièvre a par la suite présenté ses excuses aux citoyens de sa circonscription, à son entourage ainsi qu'à ses collègues du PQ.

Il a terminé en précisant qu’il continuera de défendre la circonscription de Gaspé en tant que député indépendant.

Les deux politiciens ont quitté la salle de presse sans répondre aux questions des journalistes.

Gaétan Lelièvre en entrevue avec Anne-Marie Dussault

Démission réclamée

Les autres partis de l’opposition, la Coalition avenir Québec (CAQ) et Québec solidaire, jugent queJean-François Lisée a bien agi en excluant rapidement M. Lelièvre du caucus péquiste.

Amir Khadir, de Québec solidaire, va plus loin et demande à M. Lelièvre de démissionner de son poste de député.

« Il faut avoir des standards plus élevés que ça pour la vie publique », estime le député de Mercier.

Le caquiste Éric Caire se demande aussi comment M. Lelièvre peut encore siéger comme député indépendant dans les circonstances.

Les représentants du Parti libéral ont préféré ne pas commenter la situation.

« C’est un enjeu interne au Parti québécois, je n’ai pas de commentaires à faire là-dessus », a dit Martin Coiteux, le ministre de la Sécurité publique.

Réaction de la Ville de Gaspé

La Ville de Gaspé dit avoir toujours collaboré aux enquêtes en toute transparence avec les autorités concernées, et elle souhaite continuer de le faire.

Elle ne fera aucune autre déclaration publique à ce sujet.

Avec les informations de Jean-François Deschênes

Politique provinciale

Politique