•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rona Ambrose quitte la politique

Rona Ambrose à la Chambre des communes

Rona Ambrose

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La chef intérimaire du Parti conservateur du Canada (PCC) et députée fédérale de Sturgeon River-Parkland, en Alberta, Rona Ambrose, a annoncé mardi qu'elle quittera la politique à la fin de la présente session parlementaire.

Mme Ambrose a prononcé, ce matin à l'hôtel Fairmont Château Laurier, à Ottawa, son dernier discours public à titre de chef intérimaire.

Mme Ambrose s’est dite fière du travail accompli au cours des derniers mois passés à la tête du parti, un parti qu’elle quitte en bonne santé, tant organisationnelle que financière.

Je n’avais jamais vu notre équipe conservatrice plus unie, plus énergique et plus déterminée.

Une citation de : Rona Ambrose

Rona Ambrose a ajouté que servir à titre de député avait constitué l’un des plus grands honneurs de sa vie.

La chef par intérim de l'opposition officielle demeurera en poste jusqu'au 27 mai, date à laquelle la course à la direction du PCC connaîtra son dénouement.

Qualifiant cette course de « compétitive », Mme Ambrose a souligné qu’elle avait attiré des centaines de milliers de nouveaux membres au parti.

« Personne ne marche sur les eaux jusqu’à la chefferie », a-t-elle déclaré en précisant que le prochain chef devra « prendre le temps d’écouter, d’apprendre et de travailler très fort, comme je l’ai fait, comme Stephen Harper et nos prédécesseurs l’ont fait avant nous ».

Rona Ambrose demeurera dans l’entourage du parti afin d’assurer la transition avec le nouveau chef du PCC. Elle se tournera ensuite vers le secteur privé où elle prévoit travailler sur des dossiers de politique publique et peut-être écrire un livre.

Avant de quitter la scène politique, Rona Ambrose a enjoint ses collègues conservateurs à faire plus de place aux femmes en prévision de la prochaine élection.

La succession de Stephen Harper

Rona Ambrose a été élue chef intérimaire du Parti conservateur en novembre 2015, dans la foulée de l'élection fédérale générale et de la démission du chef du parti et ancien premier ministre Stephen Harper.

Élue pour la première fois en 2004, la femme politique de 48 ans a occupé plusieurs postes de ministre au sein du gouvernement Harper, de 2006 à 2015. Elle a successivement été ministre de l'Environnement, du Travail, de la Santé et des Affaires intergouvernementales.

La députée albertaine a impressionné plusieurs observateurs en tant que chef de son parti, à tel point que des militants ont proposé d'amender la constitution du PCC pour qu'elle occupe le poste de manière permanente. La principale intéressée a toujours dit qu'elle ne comptait pas se présenter comme candidate en 2017.

Un passage apprécié à la tête du parti

Dans les couloirs du parlement, certains députés conservateurs n'ont pas manqué, lundi, de souligner la manière dont Rona Ambrose a géré la formation politique.

Le prochain chef va arriver dans un parti unifié, dans un parti avec une solide base financière, c'est presque inédit.

Une citation de : Bernard Généreux, député conservateur de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup

« Je ne la connaissais pas beaucoup quand elle a été élue chef intérimaire, mais on a appris à découvrir quelqu'un qui a permis au Parti conservateur de rester très présent dans l'actualité », a ajouté le député de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !