•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement dans la rivière Saint-Charles

Le déversement est survenu dans la rivière Saint-Charles

Le déversement est survenu dans la rivière Saint-Charles

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les pompiers de Québec ont été appelés lundi matin pour le déversement d'un produit qui s'apparente à des hydrocarbures dans la rivière Saint-Charles.

Un cycliste qui circulait à proximité du pont Scott et de la rue du Haut-Bord, dans un secteur industriel, a averti le Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec un peu avant 10 h. Le témoin avait aperçu un produit s’écoulant dans la rivière.

À leur arrivée, les pompiers ont constaté une forte odeur. Ils ont alors mené une opération pour contenir la substance, mentionne France Voiselle, porte-parole du Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec.

« Ceux-ci ont installé des estacades pour retenir ce qui semble être un produit pétrolier, toutefois l’écoulement est colmaté à 90 % », dit-elle.

Les autorités se sont rendues sur les lieux d'un déversement sur la rivière Saint-Charles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les autorités se sont rendues sur les lieux d'un déversement sur la rivière Saint-Charles.

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Robin

Pas majeur

Les pompiers et le service d'environnement de la Ville de Québec tentent de préciser le type de substance et de trouver la source du déversement.

Le déversement ne serait toutefois pas majeur, estime Mme Voiselle.

« On a parlé d’une dizaine, d’une vingtaine de gallons, c’est les informations qui ont circulé. »

Malgré les fortes odeurs, il n’y aurait pas de danger pour la population, selon elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !