•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Normand Dagenais avoue avoir fraudé pour 710 000 $

Normand Dagenais
L'ex-directeur général de la Coopérative des consommateurs de Rimouski, Normand Dagenais Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Normand Dagenais a plaidé coupable aux accusations de fraude qui pesaient contre lui dans le dossier de l'ancienne Coopérative des consommateurs de Rimouski.

Son procès devait durer toute la semaine au palais de justice de Rimouski, mais, d'entrée de jeu, l'ex-directeur général de la coopérative a plaidé coupable. Il a reconnu avoir détourné, entre 2004 et 2011, plus de 710 000 $, en utilisant divers stratagèmes.

La Couronne a par la suite informé le tribunal qu’elle émettait un arrêt des procédures pour les accusations de vol qui étaient également déposées contre Normand Dagenais.

Le plaidoyer de culpabilité est le résultat d’une entente conclue entre l’avocat de l’accusé et la Couronne.

Monsieur a reconnu sa culpabilité sur le chef de fraude de plus de 5000 et il y a eu un arrêt conditionnel de prononcé pour le chef de vol.

Martine Saveur, procureure des poursuites criminelles et pénales

Normand Dagenais sera de retour en cour les 23 et 24 octobre pour les représentations sur la peine. Il est passible de 14 ans d'emprisonnement.

Affiche du magasin IGA à RimouskiLes supermarchés IGA de Rimouski font partie des commerces qui étaient gérés par Normand Dagenais, lorsqu'il était directeur général de la Coopérative des consommateurs de Rimouski. Photo : Radio-Canada / Maxence Matteau

Puisque le procès n’aura pas lieu, les 52 témoins qui avaient été assignés seront libérés.

Normand Dagenais avait été arrêté en mars 2015 à la suite d'une longue enquête menée par la Sûreté du Québec.

L'ex-président de la Coopérative des consommateurs, Richard Guay, avait lui aussi été arrêté relativement à cette affaire. Son procès aura lieu, comme prévu, à compter du 23 mai.

D'après les informations de Paul Huot

Bas-Saint-Laurent

Justice et faits divers