•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cyberattaques de type rançongiciel : un hôpital d’Oshawa a été attaqué

L'entrée de l'urgence à l'hôpital Lakeridge Health d'Oshawa
L'entrée de l'urgence à l'hôpital Lakeridge Health d'Oshawa Photo: Radio-Canada
CBC News

Un hôpital d'Oshawa fait partie des dizaines de milliers de victimes d'une attaque de type rançongiciel qui cause des dommages dans le monde entier présentement.

Lakeridge Health, un des plus gros hôpitaux communautaires de la province, affirme que le rançongiciel a bien failli entrer dans son système informatique, mais que l’antivirus qui est installé sur les ordinateurs de l’hôpital a réussi à arrêter la propagation.

« On a dû réinitialiser certains de nos ordinateurs, mais nous n’avons pas eu d’effets néfastes comme certains autres endroits », selon Lloyd Rang, directeur des communications à Lakeridge Health.

« La situation n’a pas affecté nos patients et les dossiers médicaux sont en sécurité. »

Le réseau de santé de l’Angleterre, le réseau ferroviaire national allemand et plusieurs autres entreprises ont été paralysés par le rançongiciel nommé WannaCry.

Plusieurs organisations et individus canadiens affectés

Selon Matthew Tait, un expert en cybersécurité et le fondateur de Capital Alpha Security, basé en Angleterre, plusieurs organisations et individus au Canada ont été affectés, mais ceux-ci ne révèlent pas qu'ils ont été attaqués.

« Il s’agit d’une attaque mondiale », selon M. Tait. « Ç’a affecté tous les pays, le Canada ne fait pas exception ».

Toronto

Techno