•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. compte la plus forte proportion d'agricultrices au pays

Signe de la femme avec un champ de blé en arrière-plan.

L’agriculture au féminin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Colombie-Britannique a la plus forte proportion de femmes agricultrices au Canada, selon le dernier Recensement de l'agriculture de 2016 dévoilé cette semaine.

D’après ce recensement de Statistique Canada, la proportion de femmes parmi les exploitants agricoles en Colombie-Britannique était de 37,5 % en 2016, soit le plus fort pourcentage au pays. En 2011, ce pourcentage s'élevait à 36,5 % dans la province.

À l’échelle nationale, les données ont révélé que les femmes représentent une proportion grandissante des exploitants agricoles : 28,7 % en 2016 contre 27,4 % en 2011.

Elana Evans et Maddy Clerk, deux agricultrices qui gèrent la ferme City Beet Farm à Vancouver, se réjouissent de ces nouvelles.

« Je dirais que la majorité des agriculteurs de type biologique ou écologique, et à petite échelle, dans cette région sont des femmes. C'est vraiment super pour moi », dit Elana Evans.

Maddy Clerk et Elana Evans construisent une petite serre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les agricultrices de Vancouver Maddy Clerk and Elana Evans construisent une petite serre.

Photo : City Beet Farm

Les deux femmes sont dans leur jeune vingtaine. Elles ne possèdent pas de terre, mais partagent une proportion de leurs récoltes avec des propriétaires qui leur permettent d’utiliser leur propriété pour cultiver des légumes et des fleurs. Le reste est vendu.

« L'un des gros obstacles pour les agricultrices en ce moment, c’est tout simplement l'accès à la terre dans la province », fait remarquer Elana Evans.

Selon le recensement par ailleurs, le nombre total d’agriculteurs en Colombie-Britannique s’élevait à 26 430 en 2016 soit une diminution de 11,7 % depuis 2011.

Elana Evans estime que c’est d’autant plus inspirant de voir qu’au contraire, la tendance du côté des femmes agricultrices est à la hausse.

Avec les informations de Belle Puri, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !