•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès de Toby Carrier : son état se serait dégradé à l’adolescence

Le père de Toby Carrier, Nelson Carrier

Le père de Toby Carrier, Nelson Carrier

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le père du Matanais Toby Carrier, Nelson Carrier, a poursuivi son témoignage vendredi au palais de justice de Baie-Comeau. Son fils est accusé du meurtre non prémédité de son frère Ismaël et de tentative de meurtre sur ses parents.

Nelson Carrier a raconté que son fils était affectueux et enjoué quand il était enfant.

Le père a dit avoir constaté que l’état de Toby s’était dégradé à l’adolescence. Selon lui, il a commencé à s’isoler de plus en plus dans sa chambre vers l’âge de 12 ou 13 ans.

Nelson Carrier a ajouté que son fils vivait des moments de tristesse intense qui devenaient plus fréquents en vieillissant.

Il a aussi relaté que Toby avait tendance à se victimiser et amplifier les situations.

Enfin, Nelson Carrier a raconté avoir été témoin du meurtre de sa mère par son père à l’âge de 11 ans. Ce dernier a été déclaré aliéné mental et interné dans un hôpital psychiatrique à la suite du procès.

Nelson Carrier a dit qu’il ne croyait pas que son père était un fou, mais que son geste était prémédité.

Avec les informations d’Evelyne Côté

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Justice et faits divers