•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finissants : attention aux soirées improvisées d'après-bal

Des jeunes filles se rendent à leur bal des finissants.

Des jeunes filles se rendent à leur bal des finissants.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les responsables de la police et des écoles encouragent les parents à parler à leurs enfants des « risques inhérents » aux rassemblements d'après-bal des finissants.

« Les bals de finissants sont conçus pour être des célébrations amusantes, mais nous voulons aussi que nos étudiants soient en sécurité. La meilleure façon de le faire est d'éviter des situations dangereuses. La sécurité de nos étudiants est toujours notre priorité », indique Stephen Fields, porte-parole du conseil scolaire catholique anglais.

En 2015, au moins quatre personnes ont été poignardées lors d'une fête de ce genre organisée dans un champ situé sur la route de comté 42. Dépêchée sur les lieux, la police avait découvert environ 2000 fêtards dans divers états d'intoxication.

L'avertissement du conseil scolaire intervient après une publication semblable de la Police provinciale de l'Ontario la semaine dernière.

« La police veut souligner que les soirées improvisées après des bals de finissants sont des environnements dangereux pour quiconque ». Selon les forces de l'ordre, des agents sont souvent appelés à enquêter sur un ensemble de méfaits notamment des agressions, des vols, ou des consommations de substances illégales après ce type de soirée.

La police a également indiqué aux élèves, et à ceux qui pensaient accueillir de tels rassemblements, qu'ils devaient être prêts à avoir la visite d'agents.

« Nos membres s'engagent à faire respecter la loi afin d'assurer que nos enfants apprécient ces rassemblements de manière sûre et responsable », indique un communiqué.

Windsor

Justice et faits divers