•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le N.-B. nomme un envoyé spécial dans le dossier du bois d’oeuvre

Bois d'oeuvre
Des planches de bois sur un chantier de construction Photo: Radio-Canada / Martin Thibault
Radio-Canada

L'ancien ambassadeur des États-Unis au Canada de 2005 à 2009, David Wilkins, est nommé à titre d'envoyé spécial du Nouveau-Brunswick dans le dossier du bois d'oeuvre qui oppose Ottawa et Washington.

David Wilkins pourra désormais parler au nom de la province lorsque viendra le temps de négocier les relations commerciales ayant trait au bois d'oeuvre résineux.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, explique que M. Wilkins aura la responsabilité de promouvoir les entreprises du Nouveau-Brunswick, ainsi que les possibilités d'échanges commerciaux et d'investissements avec les États-Unis.

M. Gallant rappelle que le bois d'oeuvre est « un produit important » que nos entreprises exportent et dont les familles américaines ont besoin.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick travaille déjà depuis plusieurs années à faire valoir l'importance de son industrie forestière et la nécessité de ne pas lui imposer davantage de barrières tarifaires.

David Wilkins est nommé en tant qu’envoyé spécial du Nouveau-Brunswick.David Wilkins est nommé en tant qu’envoyé spécial du Nouveau-Brunswick Photo : Radio-Canada / CBC

Avant de devenir ambassadeur, M. Wilkins a siégé à la Chambre des représentants de la Caroline du Sud de 1980 à 2005, où il a agi à titre de président du comité judiciaire (de 1986 à 1992), de président intérimaire de la Chambre (de 1992 à 1994) et de président de la Chambre (de 1994 à 2005).

Nouveau-Brunswick

Politique internationale