•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le moment idéal pour passer au scrutin proportionnel en Colombie-Britannique?

Un bureau de vote à Vancouver

Un bureau de vote à Vancouver

Photo : Radio-Canada / David Horemans

Radio-Canada

L'organisme Représentation équitable Canada demande au Parti vert et au Nouveau Parti démocratique (NPD) de s'allier pour mettre en place une représentation proportionnelle en Colombie-Britannique où un gouvernement libéral minoritaire vient d'être élu.

Il ne faut pas gaspiller cette occasion!

Réal Lavergne, Représentation équitable Canada

Les résultats définitifs se font encore attendre en Colombie-Britannique. Pour Réal Lavergne, président national de Représentation équitable Canada, la situation est idéale pour changer le système électoral dans la province puisque verts et néo-démocrates sont en faveur d'une représentation proportionnelle.

« La représentation proportionnelle est l'un des principes fondamentaux pour le Parti vert », a souligné son chef Andrew Weaver lors d'un point de presse mercredi. Ayant récolté 16 % des suffrages lors du scrutin de mardi, mais seulement 3 sièges à l’Assemblée, son parti qui détient potentiellement la balance du pouvoir est celui qui aurait le plus à gagner de ce système électoral.

Le scrutin uninominal au fédéral

La représentation proportionnelle est un mode de représentation parlementaire selon lequel le nombre de sièges à la Chambre des communes obtenus par chaque parti est proportionnel à sa part du vote national.

À l’heure actuelle, le mode de représentation en vigueur au Canada est le scrutin uninominal majoritaire à un tour. Pour remporter un siège à la Chambre des communes, le candidat doit recueillir la majorité des suffrages exprimés dans une circonscription, sans pour autant devoir obtenir la majorité absolue, c’est-à-dire plus de 50 % des suffrages.

De fait, aux élections générales de 2004, seuls 134 des 308 députés élus (43,5 %) ont obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés dans leur circonscription.

Source : Parlement du Canada

La Colombie-Britannique pionnière?

Le Nouveau Parti démocratique, avec 41 sièges pour le moment, voudrait tenir un référendum sur la question.

Représentation équitable Canada demande aux verts et au NPD de s'allier pour changer le système électoral d'ici les prochaines élections, ce qui serait une première au pays.

« Si la Colombie-Britannique le fait, ça serait fort intéressant. On pourrait voir comment ça fonctionne de près », commente Jean-Pierre Kingsley, ancien directeur général des élections chez Élections Canada.

Reste que les résultats des élections en Colombie-Britannique ne seront officiels que le 24 mai et le Parti libéral, qui détient un gouvernement minoritaire, ne propose pas de changement de système électoral. Il aurait toutefois bien besoin du soutien des verts s'il n'obtient pas la majorité à l'issue des résultats définitifs.

Un vote bientôt à Ottawa

À l’échelle fédérale, « un vote à la Chambre des communes doit donner prochainement aux députés [libéraux] une occasion de défendre leurs électeurs et de remettre sur la table leur promesse électorale de réforme pour 2019. Vont-ils voter pour leurs électeurs ou pour leur parti? », interroge Représentation équitable Canada dans un communiqué.

Les députés doivent voter fin mai sur une motion leur demandant de suivre les recommandations du Comité spécial sur la réforme électorale en faveur de la représentation proportionnelle.

« Ce vote est libre et on s'attend à ce que les députés conservateurs, le NPD, les Verts et le Bloc québécois votent tous "Oui". Pour que la motion soit adoptée, il faut le soutien de 20 députés libéraux qui agiraient en opposition à la décision de Justin Trudeau de rompre sa promesse de remplacer le système électoral uninominal à un tour et de faire que chaque vote compte en 2019 », ajoute l’organisme.

La réforme du mode de scrutin était une des promesses libérales lors des élections générales d’octobre 2015. Le premier ministre Justin Trudeau s’était engagé à présenter un projet de loi dans les 18 mois qui suivraient son élection.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale