•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-numéro 2 de la Caisse de dépôt se présente aux législatives en France

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Roland Lescure

Roland Lescure a quitté son poste de premier vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec pour faire campagne auprès d'Emmanuel Macron à la présidentielle française.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ex-numéro deux de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Roland Lescure, fait partie des 428 candidats qui défendront les couleurs du président élu Emmanuel Macron aux prochaines législatives en France les 11 et 18 juin prochains.

S'il l'emporte, M. Lescure sera le député de l'Amérique du Nord.

M. Lescure, auparavant vice-président responsable des investissements de la Caisse de dépôt, a quitté ses fonctions au début avril pour se joindre à la campagne de M. Macron.

En entrevue téléphonique, M. Lescure a déclaré s'être porté candidat de La République en marche parce qu’il veut être un lien entre les deux continents.

Moi, je considère que les Français qui vivent en Amérique du Nord, aux États-Unis et au Canada ont vraiment une perspective unique sur la France, et donc moi, je veux être leur porte-voix pour qu'ils nous aident à transformer la France.

Roland Lescure

Roland Lescure est connu au Québec, mais pas aux États-Unis. C’est là qu’il entamera sa campagne, lundi, à New York.

Il se rendra probablement à San Francisco, la troisième ville qui compte le plus de francophones aux États-Unis, puis il reviendra à Montréal. Il prévoit se rendre dans plusieurs autres grandes villes américaines.

Parmi les 428 candidats révélés jeudi, la moitié sont des femmes, 52 % sont issus de la société civile et 24 sont des députés sortants, tous socialistes, a précisé le secrétaire général de La république en marche, Richard Ferrand. L'Assemblée nationale française compte en tout 577 députés.

Le parti a refusé d'investir l'ex-premier ministre Manuel Valls pour les législatives, mais ne présentera pas de candidat contre lui.

Emmanuel Macron devrait annoncer le nom de son premier ministre dans la foulée de la passation de pouvoir entre François Hollande et lui, dimanche, à l'Elysée.

Élection présidentielle française 
Avec les informations de La Presse canadienne, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !