•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rigaud ne forcera pas les évacuations, mais imposera des amendes

Un homme marche dans l'eau dans un terrain de camping inondé à Rigaud, en Montérégie.
Un secteur inondé de Rigaud, en Montérégie Photo: La Presse canadienne / Graham Hughes
Radio-Canada

La Ville de Rigaud, en Montérégie, annonce que les opérations terrain dans le secteur du chemin du Bas-de-la-Rivière - où des maisons sont isolées en raison des inondations - ont été complétées.

Sur 100 maisons visitées par des intervenants et des militaires, 11 personnes ont été évacuées et 19 autres ont refusé de partir.

Les autorités ont toutefois renoncé à procéder à des évacuations forcées. Les résidents qui refusent de quitter leur domicile s’exposeront plutôt à des amendes qui vont de 1000 $ à 5000 $.

« En cas de situations d’urgence telles qu’un incendie ou un besoin urgent de soins médicaux, la Ville ne peut garantir qu’elle pourra vous fournir les services d’urgence dont vous pourriez avoir besoin, compte tenu des conditions d’opération extrêmement difficiles en raison des inondations », explique la Ville dans un communiqué.

La Sûreté du Québec continue de patrouiller le secteur et d’en contrôler les accès. Un centre d’accueil mis en place à la bibliothèque municipale, où la Croix-Rouge et des services psychosociaux sont présents, est ouvert de 8 h à 20 h.

La Ville de Rigaud indique également que des rencontres au sujet des dossiers d’indemnisation auront lieu lundi prochain, à l’édifice Paul-Brasseur )à 16 h et 19 h 30).

 

Incidents et catastrophes naturelles

Environnement