•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fuite de pétrole de l'oléoduc Dakota Access

L’oléoduc Dakota Access

L’oléoduc Dakota Access

Photo : La Presse canadienne / Associated Press/Tom Stromme

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'oléoduc Dakota Access a laissé échapper près de 320 litres de pétrole brut le mois dernier dans une station de pompage du Dakota du Sud, rapportent des documents officiels à quelques semaines de la mise en service du projet controversé.

La fuite, équivalente à deux barils de pétrole, a eu lieu le 4 avril à Tulare, selon le département des ressources environnementales et naturelles de l'État.

Le projet d'oléoduc, d'un coût de 3,8 milliards de dollars, a suscité l'opposition d'adversaires écologistes du monde entier. Les membres de la tribu sioux de Standing Rock jugent que la construction de la dernière section de l'oléoduc, sous le lac artificiel Oahe, menace les nappes phréatiques et des terres amérindiennes sacrées.

L'entreprise texane Energy Transfer Partners a reçu en février le dernier permis requis pour achever le tracé de l'oléoduc, dont l'entrée en service est prévue le 1er juin.

Après la découverte de la fuite le 4 avril, à 160 km à l'est du lac Oahe, le pétrole répandu a été extrait et réinjecté dans le réseau d'acheminement.

Tous les éléments (roches, sols) ayant été touchés par la fuite ont été nettoyés ou jetés, a déclaré Brian Walsh, un scientifique membre des autorités américaines.

« C'est ce que nous avons dit depuis toujours : les oléoducs donnent lieu à des fuites et des déversements », a déclaré mercredi le porte-parole de la tribu sioux de Standing Rock, Dave Archambault, qui conteste le projet en justice.

Le projet d'oléoduc doit relier les champs pétrolifères du Dakota du Nord, près de la frontière canadienne, aux réservoirs de stockage situés à 1885 km au sud-est, dans l'État de l'Illinois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !