•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une solution de rechange aux sacs de sable… vendue seulement à l’étranger

Une alternative aux sacs de sable... vendue seulement à l’étranger
Radio-Canada

Une entreprise québécoise a trouvé une solution pour se protéger de la crue des eaux. Il s'agit une digue portative, fabriquée à Victoriaville depuis plus de 25 ans. Cependant, le produit n'est pas vendu au Canada.

Le Water-Gate est une bâche fabriquée spécialement pour créer une digue en quelques minutes.

De quoi faire rêver les propriétaires de résidences le long du Saint-Laurent et du lac Saint-Pierre, aux prises avec les inondations.

Cette solution clefs en main est fabriquée par MegaSecur, une entreprise du Centre-du-Québec.

L’usine compte 28 employés et fonctionne à plein régime.

L’usine MegaSecur de Victoriaville compte 28 employés et fonctionne à plein régime.L’usine MegaSecur de Victoriaville compte 28 employés et fonctionne à plein régime. Photo : Radio-Canada

L’inventeur Daniel Déry explique que son produit est vendu seulement à l’étranger, car les ventes québécoises ne représentaient qu’un demi-pour cent de son chiffre d’affaires.

Mais peut-être que cette année, ça va changer un peu la donne.

Daniel Déry, inventeur du Water-Gate
Daniel Déry, inventeur du Water-Gate.Daniel Déry, inventeur du Water-Gate. Photo : Radio-Canada

Il pense qu’avec les inondations, les Canadiens commenceront à s’intéresser davantage à son invention.

Par contre, il admet qu’elle convient plus aux entreprises qu’aux particuliers.

Son prix est élevé : plusieurs centaines de dollars par mètre.

Inondations printemps 2017 

Un produit qui a fait ses preuves

Le Water-Gate a obtenu une certification de l'armée américaine après avoir été testé pour sa résistance aux vagues.

En Europe, les pompiers responsables des mesures d'urgence l’utilisent aussi.

La digue portative peut être vendue en rouleaux ou en caisson pour faciliter les déploiements.

D’après le reportage de Pierre Marceau

Mauricie et Centre du Québec

Conditions météorologiques