•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des voix pour le retour du train de passagers en Gaspésie

Train

Train de Via Rail

Photo : Marie Maude Pontbriand

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Transport2000 Québec demande au ministère des Transports d'inclure dès maintenant la desserte de passagers dans les priorités du ministère, quant au projet de rénovation du rail gaspésien.

Le président de Transport 2000 Québec, François Pépin, rappelle que le transport par train de passagers constitue un outil de développement économique et touristique de premier plan pour la population gaspésienne.

Vendredi dernier, Québec a annoncé un investissement de 100 millions de dollars pour restaurer la voie ferrée de la Gaspésie. Les travaux se feront en trois phases pour les tronçons de voie ferrée entre Matapédia et Caplan, entre Caplan et Port-Daniel-Gascon et, enfin, entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé.

Lors de l’annonce, le premier ministre Philippe Couillard a notamment indiqué qu’à terme, le transport de passagers pourrait être possible.

La voie ferrée en GaspésieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La voie ferrée en Gaspésie

Photo : Radio-Canada / Sylvie Aubut

L’organisme voué à la promotion du transport collectif s’inquiète par contre du fait que le ministère des Transports, responsable du projet, réfère seulement au transport des marchandises dans ses communications.

Transport2000 a transmis ses doléances au ministère des Transports. On sait que c’est une préoccupation de divers organismes comme la Régie intermunicipale de transport Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine (RÉGIM), souligne M. Pépin.

« Il est donc important que tous les organismes parlent d’une même voix et que les utilisateurs de la Gaspésie aient droit à un transport interurbain efficace. »

— Une citation de  François Pépin, président de Transport2000

En 2016, VIA Rail estimait important de revenir en Gaspésie malgré un service déficitaire de plusieurs millions de dollars chaque année. L’entreprise indiquait alors qu’elle pourrait reprendre le service de train de passagers en Gaspésie dès que les tronçons de voies ferrées seraient réparés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec