•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il a recopié la Bible à la main neuf fois

Patrice Roy s'est entretenu mardi soir avec la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un homme de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, a trouvé un passe-temps plutôt inusité pour essayer de comprendre la vie et pour renforcer sa spiritualité. Rodrigue Boudreau a recopié la Bible 9 fois au cours des 30 dernières années.

L’homme, qui a déjà été mécanicien, pilote d'avion et pêcheur commercial, passe deux heures par jour dans son bureau à copier les versets un à un, à la main. Il n’y a pas de meilleure recette pour se détendre, selon lui.

C'est tout d'abord la curiosité qui l'a incité à recopier la Bible. « Je voulais savoir. J'ai tout le temps été [comme ça]. Si je veux connaître de quoi, j'essaye profond, autant que je peux », dit Rodrigue Boudreau.

Des exemplaires de la Bible recopiée à la mainAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des exemplaires de ces bibles recopiées

Photo : Radio-Canada

« Le plaisir que ça m'a donné, ça m'a aidé à m'instruire, ç’a donné comme un “tune-up” à la sagesse. Je n’en avais pas beaucoup, je n’en ai pas beaucoup plus, mais un petit peu », dit-il en riant.

Un baume pour sa maladie

Cet homme qui aime se faire appeler Rocky est atteint du cancer. Il s'est fait dire l’année dernière qu'il ne lui restait que quelques semaines à vivre.

Il croit qu'il est encore ici grâce aux soins exceptionnels des médecins et à son passe-temps, qui lui sert de thérapie.

« Ne pas penser à la maladie, c'est simple, jamais je n'y pense », explique-t-il.

Le père Wesley Wade, du diocèse de Bathurst, est impressionné par la persévérance de Rodrigue Boudreau.

Le père Wesley WadeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le père Wesley Wade estime que Rodrigue Boudreau est devenu un expert de la Bible.

Photo : Radio-Canada

« J'apprends des choses, dans le fond et je peux parler avec lui comme je parlerais avec un confrère au niveau de la Bible. Il a encore plus de connaissances parce qu'il l'a écrit, dans le fond », explique le père Wade.

Une surprise pour son épouse

L’épouse de M. Boudreau, Yvonne, n’était pas au courant de ce passe-temps particulier au début.

Son mari a même eu le temps de brûler deux de ses copies avant qu’elle en prenne connaissance.

« Je les allumais [dans] la fournaise. Ça ne me disait rien, je l'avais étudiée, je l'avais comprise autant que je pouvais, ça ne me disait plus rien de les garder », explique-t-il.

Yvonne Boudreau, l'épouse de Rodrigue BoudreauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yvonne Boudreau, l'épouse de Rodrigue Boudreau

Photo : Radio-Canada

Mais Mme Boudreau y voyait un trésor. « Trente ans d'ouvrage, c'est quelque chose pour le petit plus tard, on a des petits-enfants, puis c'est quelque chose à garder! »

Elle a elle-même mis beaucoup de temps à remettre dans l’ordre des bouts de Bible recopiés.

« À peu près six mois, parce que [je devais trouver] dans quelle bible ça allait, c'était toute dans une boîte ensemble », se souvient-elle.

Rodrigue Boudreau n'entend pas s'arrêter après avoir terminé sa neuvième bible. « Non, le temps que je vais vivre, je vais le faire. »

M. Boudreau recopie actuellement sa neuvième bible.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

M. Boudreau recopie actuellement sa neuvième Bible.

Photo : Radio-Canada

La Bible compte environ 5 millions de caractères. En la recopiant 9 fois, Rodrigue Boudreau a copié environ 45 millions de caractères.

D’après un reportage de François Vigneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !