•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La demande interlocutoire du juge Girouard rejetée, les audiences publiques reprennent

Le juge Michel Girouard (à droite)

Le juge Michel Girouard (à droite)

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Radio-Canada

Le Conseil canadien de la magistrature (CCM) a annoncé vendredi la reprise des audiences publiques dans l'affaire de l'honorable Michel Girouard. Le 4 mai dernier à Ottawa, le juge Simon Noël a refusé la demande interlocutoire de suspension du processus d'enquête déposée par les avocats du juge Girouard le 26 avril dernier.

Avec les informations d'Angie Landry

Les avocats du juge Girouard contestaient pour leur part la validité constitutionnelle des procédures en cours.

Le CCM tente notamment de prendre en compte de nouvelles allégations à l'effet que le juge Michel Girouard se serait procuré et aurait consommé de la cocaïne alors qu'il était avocat.

L'application des nouvelles procédures permettraient au Conseil canadien de la magistrature de prendre en compte une lettre de dénonciation reçue en juillet dernier dans laquelle la femme d'un des anciens collègues du juge Girouard allègue que ce dernier aurait consommé et se serait procuré de la cocaïne à compter de 1992.

Ces affirmations, si elles étaient avérées, impliqueraient que le juge Girouard aurait rendu un faux témoignage dans le cadre de la précédente enquête le concernant.

Le Conseil canadien de la magistrature doit décider si le juge Girouard est toujours apte à remplir ses fonctions de juge.

Les audiences ont repris lundi et se tiendront jusqu’au 12 mai. Elles reprendront la semaine suivante, soit du 15 au 19 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Justice et faits divers