•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chiens policiers déjouent deux cambriolages en fin de semaine

Un chien policier

La police confirme que des membres de l'escouade canine ont aidé à repérer les suspects de cambriolages de samedi et dimanche, à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Adam Carter

Radio-Canada

La police de Winnipeg souligne le travail de ses agents à quatre pattes après que des membres de l'escouade canine ont réussi à repérer les suspects de deux vols commis dans des dépanneurs en fin de semaine.

Dans le premier cas, la police a été appelée pour un vol dans un dépanneur de la promenade Autumnwood, au chemin Cottonwood, dans le quartier Windsor Park, vers 7 h samedi.

Trois hommes avaient agressé l’employé du magasin, qui travaillait seul, et se sont enfuis avec de l'argent et de la marchandise, à propos desquels aucun détail n'a été divulgué. Le commis a été transporté à l’hôpital dans un état stable par les équipes d’urgence.

La police a fait appel à l’escouade canine, qui a réussi à retrouver les trois hommes – âgés de 26, de 33 et de 35 ans – jusqu’à un appartement du secteur. Le trio de suspects a été arrêté et fait maintenant face à des accusations liées au cambriolage.

Les agents canins sont repassés à l’action dimanche, après un vol à main armée dans un dépanneur dans la promenade Cavalier, à la hauteur du croissant Hillary, dans le quartier St. James.

Tôt le matin, un homme armé a attaqué le seul employé sur place avant de prendre la fuite avec une somme d’argent non dévoilée.

L’unité canine a mené des policiers à une résidence du croissant Hillary, où ils ont trouvé et arrêté un homme de 22 ans. Le suspect a été placé en détention préventive et inculpé de vol ainsi que de déguisement dans un dessein criminel.

« Ce sont deux exemples parfaits qui mettent en valeur la contribution de notre escouade canine », rapporte l’agent Jay Murray.

« Sans nos coéquipiers canins, je ne pense pas que nous serions arrivés à mettre la main sur un suspect [dans le vol à St. James] », avoue-t-il.

Manitoba

Crimes et délits