•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Croix-Rouge lance un appel à la générosité des Québécois

Plusieurs régions du Québec sont toujours aux prises avec des inondations

La Croix-Rouge fait appel à la générosité des Québécois en mettant sur pied un fonds d'aide pour les sinistrés. Le gouvernement du Québec y injectera lui-même quelque 500 000 $, tandis que la Ville de Montréal ajoutera 250 000 $.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a indiqué, au cours d’une conférence de presse conjointe avec la Croix-Rouge, que les dons des citoyens constitueront une aide directe aux sinistrés puisque le gouvernement assumera les coûts administratifs de l’opération.

La Croix-Rouge invite à faire des dons en ligne, sur son site web (Nouvelle fenêtre), ou en téléphonant au 1-800-418-1111.

« Les dons pourront être effectués chez des partenaires de la Croix-Rouge comme Rona, Desjardins, la Banque Nationale, Métro et Super C », a précisé la vice-première ministre Lise Thériault. « Ça permet de centraliser les dons plutôt que de les éparpiller un peu partout », a-t-elle dit.

Un programme insuffisant

Le fonds de la Croix-Rouge servira à pallier l’insuffisance du programme gouvernemental de soutien aux sinistrés dans la phase de réinstallation.

« On a un programme qui permet d’indemniser les sinistrés, mais compte tenu de l’ampleur des inondations, les besoins vont être très, très grands et le programme ne pourra tout couvrir, a déclaré M. Coiteux. Alors, il est important de faire appel à la générosité de tous et toutes. »

« La meilleure façon d’aider les victimes, c’est de donner de l’argent », précise Pascal Mathieu,vice-président de la Croix-Rouge canadienne, section Québec, car « la logistique des dons en meubles ou en vêtements est trop lourde ».

M. Mathieu ajoute qu’il est encore difficile d’évaluer les sommes qui seront nécessaires à la reconstruction des lieux dévastés et à la réinstallation des sinistrés puisque l’étendue exacte des dégâts demeure inconnue.

C’est difficile à évaluer parce que l’eau continue de monter. Il y a encore des familles qui peuvent être touchées, mais il est certain que les besoins seront immenses.

Pascal Mathieu

Une centaine de bénévoles de la Croix-Rouge viennent en aide quotidiennement aux sinistrés de neuf régions administratives québécoises.

Ils sont ainsi venus en aide à plus de 1400 personnes en les relogeant dans des hôtels, en leur fournissant des vêtements de rechange, en leur fournissant des bons échangeables pour de la nourriture ou en leur donnant des trousses d’hygiène.

Vous avez besoin d’aide? La Croix-Rouge a ouvert plusieurs centres d’aide partout au Québec. Voici leurs coordonnées :

  • Ahuntsic-Cartierville : 11885, boulevard Laurentien
  • Boisbriand : 940 boulevard Grande-Allée
  • Deux-Montagnes : 141, rue Grand-Moulin
  • Gatineau: 89, rue Jean-René Monette et 57, chemin de Montréal Est
  • Laval : 6500, boulevard Arthur-Sauvé, Laval-Ouest
  • Luskville: 2024, route 148.
  • Pierrefonds-Roxboro :13 800, boulevard de Pierrefonds
  • Rigaud : 102, rue Saint-Pierre
  • Saint-André-d'Argenteuil : 10, rue de la Mairie
  • Saint-Eustache : 184, rue Saint-Eustache
  • Vaudreuil-Dorion : 3093, boulevard de la Gare
Inondations printemps 2017 

Incidents et catastrophes naturelles

Environnement