•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philippe Couillard et la Sûreté du Québec tentent de rassurer les citoyens à Saint-François-de-Sales

Philippe Couillard discute avec deux agents de la Sûreté du Québec.

Le premier ministre Philippe Couillard s'est rendu sur les lieux des inondations au Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que la rivière Ouiatchouan approche de la limite d'inondation mineure, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a tenté de rassurer les résidents touchés en se rendant sur les lieux, lundi matin.

Plusieurs résidences et commerces sont sur le point d’être inondés. Les propriétaires de l’Auberge du toit vert, Véronique Tremblay, s’inquiètent des conséquences sur leur établissement qui n’a qu’un seul étage.

Véronique Tremblay devant son auberge à Saint-François-de-Sales.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Véronique Tremblay s'inquiète pour l'avenir de son auberge.

Photo : Radio-Canada

« J’ai été obligée d’attacher mon quai parce que sinon il serait parti. Ce n’est pas arrivé encore le gros coup, ça ne sera pas beau tantôt », admet madame Tremblay, précisant qu'elle craint pour l'avenir de son commerce.

Le premier ministre et député de Roberval, Philippe Couillard, précise que le niveau d’eau est maîtrisé pour l’instant dans le lac des Commissaires, situé en amont des lacs Ouiatchouan et Bouchette qui se déversent dans la rivière.

« La structure du barrage est correcte et il y a encore de la place dans le réservoir. L’important est de contrôler le phénomène, alors oui des fois il faut augmenter le débit, mais c’est moins pire que le barrage déborde », a expliqué M. Couillard.

« Encore une fois la grande priorité, c’est la santé du monde. »

— Une citation de  Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Philippe Couillard se rendra également dans d’autres régions touchées par la crue exceptionnelle comme l’Outaouais notamment.

Surveillance policière accrue

La Sûreté du Québec (SQ) a tout de même cru bon d’établir un poste de commandement à Saint-François-de-Sales pour intensifier la surveillance des cours d’eau.

Les policiers seront aux aguets 24 heures sur 24 h.

Plusieurs villes du Lac-Saint-Jean sont sous surveillance.

Contribution de Bagotville

La base militaire de Bagotville a par ailleurs posté une équipe de recherche et sauvetage à l'aéroport de Saint-Hubert, au sud de Montréal.

Les militaires sont en état d'alerte, prêts à intervenir au besoin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !