•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Outaouais vit au rythme des inondations

Des digues de sacs de sable pour stopper les inondations de chaque côté de la rue, bloquée par des barricades.

L'eau monte rue Dorion, dans le secteur d'Aylmer, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Josée Guérin

Radio-Canada

Le niveau des eaux s'est stabilisé dans la nuit de dimanche à lundi à Gatineau, mais les autorités s'attendent à une nouvelle hausse au cours de la journée de mercredi.

Le niveau de la rivière des Outaouais a pour sa part augmenté durant les dernières heures. Selon les données relevées chaque heure, la rivière à la hauteur du parc Britannia, à Ottawa, atteint une hauteur de 60,44 mètres. C'est un mètre de plus que le seuil d'inondation mineure.

La situation est aussi préoccupante aux abords de la rivière de la Petite Nation. Les plus récentes mesures révèlent que le débit du cours d'eau est à la hausse et qu'il atteint presque 110 mètres cubes par seconde, alors que le seuil d'inondation est fixé à 82 mètres cubes par seconde.

Précision : Le niveau en mètres de la rivière des Outaouais au parc Britannia correspond à son niveau au-dessus du niveau moyen de la mer et non à sa profondeur. De plus, une précédente version de cet article faisant référence au niveau de la rivière de la Petite Nation, en mètres. Or, il était plutôt question de son débit par mètres cubes par seconde.

Dans un avis envoyé lundi matin, la Municipalité affirme qu'elle continue sa surveillance et adapte ses actions sur le terrain selon l'évolution de la situation.

Plus de 900 employés municipaux se relaient jour et nuit depuis le 1ermai et une trentaine de militaires se sont joints à eux dimanche. D'autres militaires sont attendus à Gatineau lundi.

Les Forces canadiennes ont notamment déployé cinq camions et deux bateaux sur le terrain.

Plus de 443 résidences ont été évacuées par le Service de sécurité incendie de Gatineau et 794 personnes ont quitté leur domicile de façon volontaire. La Croix-Rouge a pris en charge 763 personnes.

Depuis le 1er mai, 244 000 sacs de sable ont été distribués sur le territoire de Gatineau; il y en a eu 319 000 depuis le 18 avril.

Inondations printemps 2017 

Le réseau routier touché

 

Des effets sur la circulation

La fermeture de tronçons de l'autoroute 50 a des répercussions importantes sur la circulation routière.

Un comité de coordination composé de la Ville de Gatineau, de la Sûreté du Québec (SQ), du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMET) ainsi que de la Société des transports des Outaouais (STO) a travaillé dimanche sur un plan de circulation pour la rentrée au travail lundi matin.

Ainsi, des travaux d'enrochement ont été effectués par les équipes de la Ville au cours de la nuit sur le boulevard Fournier. Les deux voies dans chaque sens sont accessibles à la circulation.

Pour la sécurité de tous, les autorités demandent aux automobilistes de ralentir à l'approche des tronçons en gravier.

Pour la période de pointe matinale, les deux voies du pont Alonzo-Wright sont à sens unique en direction du boulevard Saint-Joseph.

Le retour aux voies bidirectionnelles devrait se faire après l'heure de pointe, vers 9 h 30.

La Ville de Gatineau et la Sécurité publique demandent aux résidents d'utiliser le transport en commun et le covoiturage jusqu'à nouvel ordre. Le transport en commun est gratuit sur l'ensemble du réseau de la STO à compter de lundi, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques