•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faible taux de vaccination à Services de santé Alberta

Une infirmière s'apprête à administrer un vaccin.
Une infirmière s'apprête à administrer un vaccin. Photo: AFP/Jesus Alcazar
Radio-Canada

Un rapport indique que seulement 63 % des employés de Services de santé Alberta (AHS) se sont fait vacciner durant la dernière saison grippale, loin derrière l'objectif de 80 % fixé par l'agence.

Les données sont inquiétantes, selon Craig Jenne, professeur associé en microbiologie et immunologie à l'Université de Calgary. « D'un point de vue scientifique, l'écart entre cet objectif et la réalité est important. »

Craig Jenne est professeur associé en microbiologie et immunologie à l'Université de Calgary.Craig Jenne est professeur associé en microbiologie et immunologie à l'Université de Calgary. Photo : Radio-Canada / Jennifer Lee

Craig Jenne, professeur associé en microbiologie et immunologie à l'Université de Calgary, explique que les employés qui ne sont pas vaccinés peuvent propager le virus de la grippe chez les patients vulnérables. Un patient atteint de la grippe pourrait également infecter une proportion importante du personnel, causant des pressions indues sur le système de santé.

Le taux de vaccination chez les professionnels de la santé est cependant stable en Alberta. En 2015-2016, 61 % des employés de AHS ont reçu un vaccin.

Pas de changement de politique en vue

En Colombie-Britannique, les employés du système de santé sont obligés de se faire vacciner ou de porter un masque de protection durant la saison grippale.

Selon le ministère de la Santé, la vaccination dans cette province est passée d'un taux de moins de 50 % à un taux situé entre 75 et 84 % depuis l'entrée en vigueur de la politique en 2012.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Alberta, le Dr Gerry Predy, admet qu'il est peu probable que la situation s'améliore avec le temps.

Le taux de vaccination ne va probablement pas augmenter, à moins de changer notre politique actuelle.

Dr Gerry Predy, médecin hygiéniste en chef de l'Alberta

Services de santé Alberta n'a toutefois pas l'intention d'obliger les professionnels de la santé à se faire vacciner. Le Dr Predy affirme que l'agence mise plutôt sur la sensibilisation, surtout dans les établissements où le taux de vaccination est particulièrement bas.

Alberta

Santé publique