•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La victoire d'Emmanuel Macron ne surprend pas les Français de la Saskatchewan

Le nouveau président de la France, Emmanuel Macron, a prononcé son discours de victoire à la présidentielle française. « Je me battrai de toutes mes forces contre la division, qui nous mine et nous abat », a-t-il déclaré.

Le nouveau président de la France, Emmanuel Macron, a prononcé son discours de victoire à la présidentielle française. « Je me battrai de toutes mes forces contre la division, qui nous mine et nous abat », a-t-il déclaré.

Photo : Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française ne semble pas avoir surpris certains Français qui vivent en Saskatchewan. Plusieurs disent cependant que tout n'est pas encore joué à l'approche des élections législatives de juin.

Pour deux Françaises interrogées par Radio-Canada après la victoire d'Emmanuel Macron, le résultat du vote montre que le pays est divisé sur ses orientations politiques, notamment en raison de l'absence au deuxième tour de la gauche et de la droite traditionnelles, sans parler du taux élevé d'abstentions.

Selon Alexia Comte, cette division pourrait avoir des conséquences sur les élections législatives de juin prochain qui permettront d'élire les députés de l'Assemblée nationale.

Elle s'attend d'ailleurs à des batailles entre les différents partis politiques pour l'obtention d'un maximum de sièges.

« Il va y avoir un gros déchirement entre la droite, la gauche et le Front national. Je pense que le Front national ne va pas lâcher. La gauche et la droite vont vouloir se repositionner. »

— Une citation de  Alexia Comte, Française résidant en Saskatchewan

La Française Sophie Derveau pense également que le vote aux législatives sera divisé, car elle croit que les électeurs vont rester fidèles à leur parti politique.

« Je pense que les Français vont plutôt s'éparpiller... éparpiller leur vote sur les autres partis et ça va être difficile pour Emmanuel Macron de gouverner sereinement. »

— Une citation de  Sophie Derveau, Française résidant en Saskatchewan

Même son de cloche du côté de Charley Farrero. Il n'est pas certain que les Français vont suivre le mouvement d'Emmanuel Macron jusque dans les urnes.

« Est-ce que les gens vont voter pour les candidats de son mouvement, En marche? Je pense que ça risque d'être encore assez divisé. »

— Une citation de  Charley Farrero, Français résidant en Saskatchewan

Chose certaine, ces Français d'origine pensent qu'il pourrait y avoir plusieurs revirements politiques d'ici les élections législatives en France, qui auront lieu en juin prochain.

Avec les informations de Marc-Antoine Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !