•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : la Gaspésie sur un pied d'alerte

La rivière Matane lundi matin
La rivière Matane lundi matin Photo: Radio-Canada / Jean-François Deschênes
Radio-Canada

La nuit de dimanche à lundi n'a pas été de tout repos en Gaspésie, puisque les niveaux et les débits d'eau sont à leur plus haut dans plusieurs rivières. La fonte des neiges dans le parc national de la Gaspésie apporte également son lot d'inondations.

Un texte de Laurence Gallant

Plusieurs écoles de la commission scolaire René-Lévesque dans la Baie-des-Chaleurs ont fermé leurs portes ce matin, en raison des inondations.

Il y a interruption du service d'aqueduc pour une durée indéterminée à Grande-Rivière et à Sainte-Thérèse-de-Gaspé.

La Ville de Grande-Rivière indique, sur sa page facebook, que de l'eau embouteillée sera distribuée cet avant-midi, à l'aréna de Grande-Rivière et à l'hôtel de ville de Ste-Thérèse.

Secteur de Sunny Bank à GaspéSecteur de Sunny Bank à Gaspé Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

À Amqui, les autorités municipales ont évacué six résidents de la rue des Forges, la nuit dernière. Selon le maire, Gaétan Ruest, le niveau d'eau atteint plus d'un mètre dans le sous-sol de l'hôtel de ville, et l'équipe administrative a été déménagée dans les bureaux du garage municipal.

La route 195 est fermée entre Matane et Saint-René-de-Matane. Des résidences et des secteurs près de la rivière sont inondés et le niveau de l'eau menace de nombreux autres endroits.

 

Seize résidents ont été évacués à Matane et sept personnes, à Saint-René.

Dans les deux municipalités, des centres d'hébergement ont été ouverts. À Matane, les gens doivent se présenter à la Récréathèque du Colisée béton provincial tandis qu'à Saint-René, les sinistrés doivent se rendre à la salle municipale.

Plusieurs rivières sorties de leur lit

On a des rivières où les débits et les niveaux sont très très élevés, on parle d’inondations moyennes ou majeures, surtout la Dartmouth à Gaspé, la York, la Bonaventure, la rivière Matane et la Cascapédia.

Jacques Bélanger, directeur régional de la sécurité civile

Jacques Bélanger précise que ce sont tous des secteurs où les résidences ont été évacuées de façon préventive.

Plus de 25 résidences ont été évacuées d'urgence dans le secteur de Sainte-Anne-des-Monts, comme la rivière Sainte-Anne menace les terrains alentours.

Plusieurs rivières sont à leur plus haut niveau depuis cette nuit en GaspésiePlusieurs rivières sont à leur plus haut niveau depuis cette nuit en Gaspésie. Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Par ailleurs, deux personnes sont portées disparues après avoir été emportées par la rivière Sainte-Anne.

Dans la dernière nuit, une vingtaine de résidences ont été évacuées à Grande-Vallée et à Nouvelle par mesure de sécurité, comme la route était submergée et donc inaccessible aux services d'urgence.

Avec ce qui s’est passé cette nuit, je pense qu’on est pas mal dans les pointes […] Ça va continuer de monter durant la journée ou rester stable.

Jacques Bélanger, directeur régional de la sécurité civile

Une vingtaine de routes municipales sont submergées ou érodées, et sont donc fermées à la circulation. La route 195 a été touchée par les débordements sur plusieurs sections qui sont fermées.

La rivière Sainte-Anne gonflée par la crue des eauxLa rivière Sainte-Anne gonflée par la crue des eaux Photo : Radio-Canada / Léa Beauchesne

Au total, une quinzaine de municipalités sont touchées par les inondations, notamment celles situées autour du parc national de la Gaspésie, à cause de la fonte des neiges.

Jacques Bélanger précise qu’une quinzaine de propriétaires à Mont-Louis ont vu leur sous-sol être inondé, sans toutefois que leur sécurité soit en danger.

La sécurité civile rapporte deux ou trois évacuations dans les municipalités touchées, notamment à Bonaventure, Chandler, Maria et Gaspé.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Incidents et catastrophes naturelles