•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cours d'autodéfense pour courir en toute sécurité

Une femme fait du jogging sur la promenade du lac des Nations, à Sherbrooke.

Une femme fait du jogging sur la promenade du lac des Nations, à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie/Carl Marchand

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des cas de joggeuses agressées à Longueuil ont incité un organisme d'ici à prévenir de telles agressions. Courir en Estrie offre pour la première fois des cours gratuits d'autodéfense aux joggeuses à Magog. Signe que ça répond à un réel besoin, les séances se sont remplies très rapidement.

Natacha Prince aurait souhaité savoir se défendre quand elle s'est sentie en danger lors d'une randonnée avec sa fille.

« Il y avait un monsieur qui était vraiment bizarre, sur le coup j'ai comme senti que fallait que je tourne de bord, on a quitté, mais sur le coup je n'ai pas aimé le feeling parce que je ne savais pas trop comment réagir pour pouvoir porter sécurité à ma fille »

— Une citation de  Nathasha Prince, coureuse

Dans le but de permettre aux adeptes féminines de la course à pied de se sentir en sécurité lorsqu'elles font leur sport, l'organisme Courir en Estrie a décidé d'offrir quatre séances gratuites d'autodéfense pour les joggeuses.

Des cours d'autodéfense sont offerts à des joggeuses afin qu'elles puissent pratiquer leur sport en toute sécurité.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des cours d'autodéfense sont offerts à des joggeuses afin qu'elles puissent pratiquer leur sport en toute sécurité.

Photo : Radio-Canada

« C'est vraiment pour aider les femmes à identifier les moments ou les endroits qui pourraient être plus problématiques. De ne pas être une proie facile pour un prédateur, c'est vraiment sur ça qu'on travaille la première heure et la deuxième heure. Comme vous voyez, ce sont les éléments pratiques, les coups de pied, les prises, comment se défaire. »

— Une citation de  Patrick Mahony, directeur de Courir en Estrie

Les cours sont offerts bénévolement par des instructeurs de la police de Memphrémagog. « C'est toujours du bonheur, quand c'est bénévole on dirait que les gens se donnent encore plus. Personnellement, j'en retire un grand intérêt », explique Nicolas Marcoux, policier à la Régie de police de Memphrémagog.

Devant la popularité des cours, les organisateurs pensent répéter la formule.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !