•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cheval Always Dreaming remporte le Derby du Kentucky

Le cheval Always Dreaming et le jockey John Velazquez

Le cheval Always Dreaming et le jockey John Velazquez

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le cheval Always Dreaming a remporté la 143e édition du Derby du Kentucky, samedi soir, dans l'État américain.

Always Dreaming s'est détaché de Lookin At Lee dans la dernière ligne droite et a procuré une deuxième victoire au Derby du Kentucky à l'entraîneur Todd Pletcher.

Le jockey John Velazquez a lui aussi signé un deuxième sacre à l'hippodrome de Churchill Downs.

Battle of Midway a terminé au 3e rang de la première étape de la triple couronne américaine.

Always Dreaming a parcouru la piste de deux kilomètres en 2 min 3 s 59/100.

Il avait été établi comme favori en compagnie d'Irish War Cry, samedi matin, avec une cote de 9 contre 2.

Always Dreaming s'élançait de la cinquième porte. Il s'est emparé de la position de tête après le premier virage et n'a plus été inquiété.

Il a devancé Lookin At Lee par deux longueurs et trois quarts, et Battle of Midway accusait cinq longueurs de retard à l’arrivée.

Les prochaines courses de la triple couronne auront lieu à Baltimore et à Belmont plus tard cet été.

Le cheval Always Dreaming et le jockey John VelazquezAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le cheval Always Dreaming et le jockey John Velazquez

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Le cheval Always Dreaming et le jockey John Velazquez au fil d'arrivéeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le cheval Always Dreaming et le jockey John Velazquez au fil d'arrivée

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !