•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des images de caméras de surveillance piratées disponibles sur Internet

Les images captées par des centaines de caméras de surveillance piratées ont été diffusées sur un site internet.

Les images captées par des centaines de caméras de surveillance piratées ont été diffusées sur un site internet.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des caméras censées assurer la sécurité de leurs propriétaires ont plutôt compromis leur droit à la vie privée. Une enquête de CBC a permis de découvrir que les images de centaines de ces caméras sont diffusées en temps réel sur un site Internet.

Ce sont les images d’enfants, captées par des caméras de surveillance dans un établissement du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse, qui ont lancé l’alerte jeudi dernier.

Parce qu’elles ne sont pas protégées par un mot de passe par leurs utilisateurs, les images que captent ces dispositifs de sécurité sont disponibles en ligne, moyennant un acte de piratage.

Les images ont été découvertes sur un site Internet enregistré en Russie, qui diffuse en simultané les images de ces caméras de surveillance.

La commissaire à la vie privée inquiète

La commissaire à la vie privée de la Nouvelle-Écosse, Catherine Tully, souligne que dans les dernières années, les caméras de surveillance se multiplient. Mme Tully déplore toutefois qu’on n’ait pas évalué la conséquence de leur présence sur la vie privée des citoyens.

Cette dernière s’inquiète notamment du nombre de ces dispositifs de sécurité.

En tout, plus de 500 caméras installées aux quatre coins du pays auraient été piratées et leurs images diffusées.

D'après le reportage de Stéphanie Blanchet

Nouvelle-Écosse

Prévention et sécurité