•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 14 000 signatures contre le transfert des caribous de Val-d’Or au Zoo de Saint-Félicien

Caribou forestier dans une forêt québécoise

Caribou forestier dans une forêt québécoise

Photo : Courtoisie Bureau du forestier en chef

Radio-Canada

Une pétition contre la relocalisation de la harde de caribous forestiers de Val-d'Or au Zoo de Saint-Félicien a déjà recueilli près de 14 000 signatures. La pétition a été initiée par Nature Québec, Action Boréale et la Société pour la nature et les parcs du Québec (SNAP Québec).

La pétition demande au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, d’annuler le transfert des caribous.

Les organismes en ont aussi contre la décision d’autoriser la construction d’une route forestière dans l’habitat naturel de ces caribous, malgré l’avis d’experts.

« D’enlever une population entière qu’on capture, qu’on stresse, qu’on transporte sur 600 km pour faire en sorte de libérer un peu l’habitat pour des activités humaines comme la foresterie, ça nous apparaît gros. Ça envoie un mauvais message », estime le directeur général de Nature Québec, Christian Simard.

« Est-ce qu’on va faire ça avec les 100 derniers caribous de la Gaspésie qui sont en haut du mont Jacques-Cartier ou du mont Albert? Est-ce qu’on va faire ça avec les derniers bélugas du Saint-Laurent un jour?, se questionne M. Simard. C’est comme un constat d’échec dans notre façon de préserver la biodiversité. »

Le directeur général affirme qu’il est en faveur de la captivité d’animaux pour des fins éducatives lorsque les espèces ne sont pas en danger. Selon lui, il ne faut pas faire des derniers animaux sauvages d’une espèce, ou d’une harde comme celle de Val-d’Or, des bêtes en captivité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement