•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militaires sont arrivés à Gatineau pour aider les sinistrés

Des camions militaires

Des militaires sont arrivés à Gatineau, samedi soir.

Photo : Radio-Canada / Florence Ngué-No

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des soldats des Forces armées canadiennes sont arrivés vers 20 h 30 au manège militaire de Salaberry à Gatineau, pour aider les sinistrés des inondations.

En tout, de 80 à 100 militaires seront déployés à plusieurs endroits en Outaouais dimanche, notamment à Gatineau, à Pontiac et à Gracefield, selon le directeur de la Sécurité civile pour l'Outaouais, Gaétan Lessard. Il a souligné que des officiers des Forces armées canadiennes survoleront la région pour avoir un meilleur portrait de la situation.

 

Les militaires ont semblé avoir hâte de se mettre au travail.

 

Les autorités municipales et le ministre de la Sécurité publique du Québec, Martin Coiteux, avaient confirmé samedi midi que des militaires seraient déployés dans la région.

Les premiers convois militaires ont quitté samedi matin la base de Valcartier pour venir en aide aux sinistrés. Une trentaine de véhicules et une centaine de soldats se sont mis en route vers 10 h 30 samedi en direction de Hull. Ils devraient arriver en Outaouais vers 21 h.

Samedi midi, des officiers de l'Armée canadienne étaient présents dans le centre de coordination des services d'urgence de Gatineau.

« Déjà ce matin, nous avons des membres des Forces canadiennes qui intègrent les communautés touchées par les inondations. En tout, 400 soldats seront déployés dans les quatre régions affectées, dont dans la région de l'Outaouais, qui est l'une des plus touchées », a déclaré le ministre Coiteux en point de presse.

J'en appelle aux citoyens, lorsque les autorités locales vous demandent de quitter votre domicile, c'est uniquement pour votre sécurité. S'il vous plaît, suivez les indications des autorités.

Martin Coiteux, ministre de la Sécurité publique du Québec

Les militaires mis à contribution

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a déclaré en point de presse que les militaires pourraient aider ceux qui s'occupent des sacs de sable et les patrouilles en véhicules amphibies.

« On a fait le portrait de la situation. On va se rendre [aux endroits] très inondés. De cette façon, on s'assure qu'il n'y a pas de curieux, qu'il n'y a pas de pillage », a déclaré M. Pedneaud-Jobin.

 

Rappelons que vendredi après-midi, le maire répétait que la Ville et ses services d'urgence étaient en mesure d'aider adéquatement les résidents et d'assurer leur sécurité, et que l'aide de l'armée n'était pas nécessaire pour le moment.

Une dégradation de la situation est prévue cette fin de semaine avec une montée prononcée des eaux. Pendant le week-end, on s'attend à ce que l'eau monte encore de 35 cm à Gatineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !