•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pluie cause des maux de tête aux agriculteurs

Une ferme en Estrie
Une ferme en Estrie Photo: Radio-Canada / ICI Estrie
Radio-Canada

La pluie et le manque de soleil causent des maux de tête à bien des agriculteurs de l'Estrie.

Certains accusent quelques jours de retard, d'autres, une à deux semaines pour mettre leurs semences en terre.

« Les céréales, on ne peut pas les planter. On ne peut pas tellement bouger la terre quand c'est mouillé. Si on le fait, ça devient de la mauvaise terre pour tout l'été », explique Richard Wera, propriétaire de la ferme Wera.

« Dans une semaine, on pourra parler de retard, mais même si on avait la chance de semer, avec cette température, il n'y a rien qui va pousser. C'est trop froid et la terre est trop fraîche », ajoute Luc Beaulieu, propriétaire de Marché et ferme Beaulieu.

La situation n'est pas plus facile pour la production en serre.

« La plante forcément grandit beaucoup moins rapidement parce qu'elle carbure à la lumière. Ça nous oblige à baisser les températures de la serre pour ralentir la croissance de la plante », indique Jacques Pouliot, propriétaire des Serres Lamarche de Compton.

Les prévisions ne sont pas très bonnes : de la pluie est encore attendue au cours des prochains jours.

Estrie

Agro-industrie