•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : le DVP reste ouvert

Photo de la rivière Don, très haute, qui longe le DVP.
La rivière Don, qui longe le DVP, est très haute, vendredi matin. Photo: Radio-Canada / Trevor Dunn
Radio-Canada

La Ville de Toronto a décidé de ne pas fermer l'autoroute Don Valley vendredi après-midi alors que la pluie ne tombe pas aussi abondamment que prévu, selon elle.

Les automobilistes pourront rouler sur le DVP vendredi après-midi à l'heure de pointe du retour à la maison. Dans un communiqué, la Ville indique avoir décidé de le garder ouvert à la circulation en se basant sur des informations d'Environnement Canada et de l'Office de protection de la nature de Toronto et sa région.

Actuellement, les précipitations ne sont pas aussi abondantes que prévu, avec une accumulation d'un à deux millimètres par heure. Le DVP reste donc ouvert. Si la situation empire, une fermeture pourrait être nécessaire.

Ville de Toronto, communiqué

Le maire de Toronto, John Tory a aussi dit en conférence de presse vendredi après-midi que le nettoyage des bassins de rétentions effectué il y a deux semaines permet aussi de limiter les dégâts sur l'autoroute.

Dans un communiqué, la Ville dit continuer de surveiller la situation sur le DVP et dans d'autres secteurs de basse élévation.

Dans un message Twitter envoyé en début de soirée jeudi, la municipalité recommandait aux automobilistes d'utiliser le transport en commun pour se préparer àune éventuelle fermeture du DVP.

 

Environnement Canada prévoit maintenant que la région de Toronto pourrait recevoir jusqu'à 70 mm de pluie d'ici samedi. Le sol est déjà gorgé d'eau et ne peut en absorber beaucoup plus.

À lire aussi : Les trains GO de la ligne de Richmond Hill pourraient être détournés


Un conducteur de remorqueuse pousse un véhicule sur l'autoroute Don Valley le 8 juillet 2013.Un conducteur de remorqueuse pousse un véhicule sur l'autoroute Don Valley le 8 juillet 2013. Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

En juillet 2013, des pluies diluviennes avaient causé des inondations au centre-ville. Des segments de l'autoroute Don Valley avaient été submergés, forçant des automobilistes à abandonner leur véhicule.

La Ville note que les secteurs qui ont déjà été inondés dans le passé risquent davantage de l'être à nouveau. C'est le cas notamment de la vallée de la rivière Don, des plages et des Îles de Toronto de même que des propriétés en bordure du lac et des cours d'eau.

Cinq plages municipales ont déjà été inondées cette semaine. Au centre-ville, des flaques d'eau se forment dans le tunnel de la rue Simcoe, parce que les bassins collecteurs sont pleins.

Toronto

Transports