•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

BAPE projet d'éoliennes aux Îles: avis divergents

Parc éolien et coucher de soleil

éoliennes

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La consultation du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur le projet d'un parc éolien aux Iles-de-la-Madeleine a eu lieu mercredi soir. Les gens qui ont présentés des mémoires ne s'entendent pas sur la façon dont le projet de trois éoliennes doit se réaliser sur le site de la Dune du nord.

La Régie intermunicipale d'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine propose un parc de trois éoliennes pour aider à alimenter la centrale thermique d'Hydro-Québec et ainsi diminuer la pétrodépendance des insulaires.

Gilbert Scantland rappelle que la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine s’est donnée l'objectif de diminuer de 15 % ses émissions de gaz à effet de serre et ce projet serait une bonne façon de l'atteindre.

Le projet aura un effet positif sur l’environnement des Îles par une diminution de 5 % des gaz à effet de serre.

Gilbert Scantland, directeur de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

L'aménagiste de la firme Activa Environnement de New Richmond, François Tremblay, souligne qu'il aura au final peu d'impact sur la plante protégée le Corème de Conrad qui vit sur le site du projet. « Au terme de tout ça, c’est 2500 pieds carrés [qui serait empiétés] sur le Corème. » Il calcule que seulement 0,25 hectare de la plante sera affecté.

Selon lui, il n’y aura pas de problème si des mesures de compensation et des suivis annuels sont faits.

Salle de réunion

Parmi la cinquantaine de Madelinots présents à la rencontre, la majorité était des membres de mouvements écologistes.

Photo : Radio-Canada / Line Danis

Lacunes

Des participants à la rencontre doutent des conclusions du promoteur sur l’impact réel du projet sur le Corème de Conrad, parce que selon eux, les études scientifiques sur le sujet sont insuffisantes.

Le manque d'information sur la façon dont le projet sera mis en place est aussi critiqué par certains, tandis que d'autres ont dénoncé le manque de transparence de la Municipalité.

La porte-parole de l'Association madelinienne pour la sécurité énergétique et environnementale (AMSÉE), Natalia Porowska, est d’avis qu’il y a encore de nombreuses questions sans réponses.

Ces consultations et concertations n'ont pas été, ne se sont pas faites dans l'allégresse ou avec une grande efficacité.

Natalia Porowska, AMSÉE

Cependant, les participants ont a priori donné leur appui au projet, puisque son objectif est de réduire les émissions de gaz à effets de serre des Îles.

Corème de Conrad

Corème de Conrad

Photo : Société de conservation des Îles-de-la-Madeleine

Rapport

Les citoyens ont jusqu'au 23 mai pour déposer un mémoire au BAPE.

Le rapport de consultation sera remis au ministre de l'Environnement David Heurtel au plus tard le 3 juillet qui donnera ou non son autorisation au projet au cours de l'été.

Selon les informations de Line Danis

Est du Québec

Environnement