•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le niveau du fleuve empêche le passage d'un navire de croisière sous le pont Jacques-Cartier

Une gare maritime située à l'est du pont Jacques-Cartier

Une gare située à l'est du pont Jacques-Cartier accueillera le navire de croisière

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La montée des eaux provoquée par les pluies abondantes cause certains soucis en ce début de la saison des croisières. Le MS Veendam, un navire qui devait arriver samedi en provenance de Miami, avant de se diriger vers Boston, ne pourra pas passer sous le pont Jacques-Cartier.

Un texte de Marc-Antoine Ménard, avec la collaboration de Jacques Bissonnet

La vice-présidente affaires publiques du Port de Montréal, Sophie Roux, a indiqué à Radio-Canada que le bateau ne dispose pas de l’espace nécessaire, ce qu’on appelle le tirant d’air, pour circuler sous la structure, en raison du niveau actuel du fleuve Saint-Laurent.

Le MS Veendam, d'une capacité de 1266 passagers, devra donc accoster à l’est du pont, au quai 34-35, que le Port de Montréal appelle « gare alternative ». Les instances responsables, qui comprennent notamment le gouvernement fédéral, ont pris cette décision plus tôt cette semaine.

Sophie Roux, vice-présidente affaires publiques du Port de Montréal, devant le fleuve Saint-Laurent

Sophie Roux, vice-présidente affaires publiques du Port de Montréal

Photo : Radio-Canada

Le passage du navire sous le pont Laviolette, à Trois-Rivières, était incertain en début de semaine, mais il est prévu qu’il se rende à Montréal, selon Mme Roux.

La porte-parole a précisé que le Port avait accueilli les navires de croisière à cet autre quai pendant toute la saison dernière, en raison des travaux de réhabilitation de la jetée Alexandra et de la gare maritime Iberville.

Chantier du nouveau terminal de croisières dans le port de Montréal, qui prévoit la réhabilitation de la jetée Alexandra et de la gare maritime Iberville.

Chantier du nouveau terminal de croisières dans le port de Montréal

Photo : Radio-Canada

À ce sujet, Sophie Roux affirme que les installations seront prêtes pour l’arrivée du prochain navire, le 27 mai prochain. « Le nouveau terminal de croisière était prêt, fonctionnel pour accueillir ce premier navire de croisière. On s’était engagé à être prêt, fonctionnel pour la saison des croisières 2017 », dit-elle.

Un accident de travail mortel est survenu la semaine dernière sur le chantier du quai Alexandra. Un ouvrier et un inspecteur syndical ont contacté Radio-Canada, sous le couvert de l'anonymat, pour dénoncer les conditions de travail sur ce chantier. Le Port de Montréal avait indiqué à ce moment que le quai 34-35 était prêt à accueillir le MS Veendam, advenant un retard avec le nouveau terminal de croisières.

Le Port de Montréal s’attend à une saison des croisières occupée, en cette année du 375e anniversaire de la ville. Quelque 110 000 passagers et membres d’équipage doivent arriver dans la métropole par le fleuve.

La montée des eaux n’apporte pas que des problèmes : du côté du transport de marchandises, l’impact est même positif. « On a plus de tirant d’eau [NDLR : distance entre la ligne de flottaison et la quille], alors les navires peuvent se charger pleinement, souvent charger davantage de marchandises dans leur cale », explique Mme Roux.

Un navire de marchandises près du pont Jacques-Cartier, à Montréal

Un navire de marchandises près du pont Jacques-Cartier, à Montréal

Photo : Radio-Canada

Grand Montréal

Société