•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La transformation de Montréal en images, d'hier à aujourd'hui

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Construction de gratte-ciel, destruction de bâtiments patrimoniaux, densification et développement parfois sauvage. Montréal a grandement changé de visage depuis un siècle. Voici des lieux mythiques (ou pas) d'hier à aujourd'hui.


1. LES HABITATIONS JEANNE-MANCE

 

À Montréal, plusieurs immeubles patrimoniaux ont été détruits pour construire de nouvelles bâtisses plus hautes. À l'intersection des rues Ontario et Sainte-Élisabeth, des maisons en rangée ont été rasées dans les années 1950 pour faire place aux habitations Jeanne-Mance.

2. CENTRE D'HISTOIRE DE MONTRÉAL

 

Plusieurs immeubles, à défaut d'être détruits, ont changé de vocation. Ici, place d'Youville, une ancienne caserne de pompiers construite au tournant du siècle dernier est devenue le Centre d’histoire de Montréal au début des années 1980.

3. LE CINÉMA PARIS/LE SUPER SEXE

 

Les immeubles reflètent aussi le mode de vie qui change au fil du temps. Par exemple, les nombreux cinémas sur la rue Sainte-Catherine ont disparu pour devenir des magasins, des pharmacies et... des bars de danseuses. C'est le cas du Cinéma Paris, devenu le Super sexe.

4. LA PLACE VILLE-MARIE

 

Que serait le ciel de Montréal sans la Place Ville-Marie? La voici en construction en 1962.

5 . LA RUE SAINTE-CATHERINE

 

Les grandes artères ont également changé. Dans les années 1960, « La Sainte-Catherine » avait plus de marquises et la circulation se faisait dans les deux directions.

6. LE QUARTIER CHINOIS

 

Les quartiers montréalais se sont transformés et se transforment avec l’arrivée des différentes vagues d'immigrants. Le quartier chinois, ici à l'intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue De La Gauchetière, avait une tout autre allure en 1945.

7. LES PORTES COCHÈRES, POINTE-SAINT-CHARLES

 

On retrouve des portes cochères dans les vieux quartiers de Montréal, souvent près du fleuve, développés à un moment où les voitures n'existaient pas encore. Ici, des portes cochères rue Soulanges, à Pointe-Saint-Charles, de 1944 à aujourd'hui.

8. HOCHELAGA ET SA DENSIFICATION

 

En 1948, l'intersection des rues Hochelaga et Dézéry dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve était bien moins densifiée qu'aujourd'hui.


Photos : Ville de Montréal, Laurence Niosi, Google Maps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !