•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gestion de l'offre : l'initiateur du mouvement contre Bernier appelle à voter Scheer

Andrew Scheer, candidat à la direction du Parti conservateur, lors d'un débat à Edmonton, le 28 février 2017.
Andrew Scheer, candidat à la direction du Parti conservateur, lors d'un débat à Edmonton, le 28 février 2017. Photo: La Presse canadienne / Codie McLachlan
Radio-Canada

Les membres québécois du Parti conservateur qui veulent le maintien du système de gestion de l'offre sont appelés à se ranger derrière Andrew Scheer. C'est l'appel qu'a lancé jeudi l'initiateur d'un mouvement qui a pour but de nuire à la candidature de Maxime Bernier.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

L’annonce a été faite dans une ferme de Beauce, le fief du candidat Maxime Bernier, qui prône l'abolition du système de gestion de l'offre pour la production de lait, d'oeufs et de volaille.

Jacques Roy, créateur de la page Facebook Les amis de la gestion de l’offre et des régions, qui compte plus de 10 500 membres, a appelé à appuyer le candidat Andrew Scheer.

C’est le candidat qui a les meilleures chances de remporter devant Maxime Bernier.

Jacques Roy, créateur de la page Facebook Les amis de la gestion de l'offre.

Le candidat saskatchewanais fait partie des nombreux aspirants chefs qui ont multiplié les passages dans des fermes et rencontré des agriculteurs au cours des derniers mois. Steven Blaney, Kellie Leitch, Michael Chong et Chris Alexander sont également du nombre.

Andrew Scheer se dit convaincu que l'appui du groupe « démontre que le Parti conservateur pourra faire des gains au Québec en 2019 ».

En février, Radio-Canada rapportait que de nombreux agriculteurs québécois se mobilisaient en se procurant des cartes de membres du Parti conservateur, pour bloquer la voie au meneur présumé de la course, Maxime Bernier.

Augmentation du nombre de membres

Un agriculteur québécois en train d'adhérer au Parti conservateur du Canada. Un agriculteur québécois en train d'adhérer au Parti conservateur du Canada. Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Difficile de savoir précisément combien d'agriculteurs ont rejoint le parti et voteront pour le prochain chef conservateur, mais les listes de membres pour le Québec montrent d’importantes augmentations, notamment en ville, mais aussi dans quelques dizaines de circonscriptions rurales.

De quelques milliers en janvier, le nombre de membres conservateurs au Québec a explosé, passant à plus de 16 000 ce mois-ci.

Provinces où le nombre de membres a le plus augmenté :

Québec : + 259 %
Terre-Neuve-et-Labrador : + 267 %
Ontario : +232 %

L’une des circonscriptions où l’augmentation a été particulièrement marquante est celle de Beauce. Chez Maxime Bernier, le nombre de membres est maintenant presque quinze fois plus élevé qu’au début de l’année.

Depuis la semaine dernière, les 259 000 membres du Parti conservateur ont reçu leurs bulletins de vote. Ils doivent faire dix choix en ordre de préférence parmi les 13 candidats sur les rangs.

L’identité du prochain chef sera connue le 27 mai.

Estrie

Politique