•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : Toronto prête à évacuer les îles

Des vagues frappent des rochers sur les rives du lac Ontario à Toronto.

Toronto est sur un pied d'alerte face au risque d'inondations.

Photo : Radio-Canada / Martin Trainor

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un traversier sera prêt à évacuer les résidents de l'île Ward's à Toronto, si nécessaire, jeudi soir, alors qu'Environnement Canada prévoit de 40 à 70 mm de pluie d'ici samedi dans le sud de l'Ontario.

« Le sol, déjà près du niveau de saturation, a une faible capacité pour absorber d'autres quantités de pluie », remarque Environnement Canada.

Normalement, le service de traversier des îles est interrompu de 23 h 30 et 6 h 30, mais, exceptionnellement, un traversier restera, jusqu'à nouvel ordre, durant la nuit à l'embarcadère de l'île Ward's, en cas d'ordre d'évacuation, explique le porte-parole municipal Matthew Cutler.

Photo d'un amoncellement de sable Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Ville a livré du sable à l'île Ward pour aider les résidents à faire des murets de sacs de sable autour de leur maison.

Photo : Radio-Canada / Lauren Pelley

Toronto a aussi renforcé les berges des îles avec de « grosses pierres », dit M. Cutler, en plus de fournir aux 700 résidents des outils pour faire des murets de sacs de sable autour de leur propriété.

Le lac Ontario n'a jamais été aussi haut depuis le début des années 1990 et la Ville n'a jamais mis en place de telles mesures pour les résidents depuis les années 1970.

Matthew Cutler, porte-parole de Toronto
Deux passagers sur le traversier regardent le centre-ville de TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Deux passagers sur le traversier des îles de Toronto

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Toronto recommande aux visiteurs de ne pas se rendre sur les îles pour l'instant, alors que plusieurs secteurs et toilettes ont été inondés au cours des derniers jours.

Le parc d'attractions Centreville a d'ailleurs reporté d'une semaine son ouverture qui était prévue samedi.

De son côté, Nancy Gaffney de l'Office de protection de la nature de la région de Toronto appréhende la combinaison de la pluie avec des vents forts, qui pourraient faire passer les vagues par-dessus les digues des îles.

État d'alerte sur la terre ferme :

 
 

Aéroport Billy Bishop

Pour sa part, le transporteur Porter avertit ses passagers qu'il y aura « sans doute des annulations et des retards » à l'aéroport des îles, jeudi, à cause des conditions météorologiques. Toutefois pour le moment, les opérations ne sont pas affectées. Les pistes d'attérissage de l'aérodrome ont récemment été rainurées afin d'augmenter l'adhésion des pneus des avions, assure un porte-parole de la compagnie.

Air Canada prévient également ses clients de perturbations possibles à l'aérodrome du centre-ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !